Christophe Galtier (OGC Nice)
Christophe Galtier (OGC Nice)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
COMPARAISON

OGC Nice : Pierre Ménès tente un parallèle osé et met en garde avant le PSG

La défaite surprise de l’OGC Nice à l’Allianz Riviera samedi contre le FC Metz (0-1) a engendré un coup de gueule de Christophe Galtier avant le choc face au PSG mercredi. Pierre Ménès a osé un parallèle entre les deux formations.

Zapping But! Football Club LOSC, OL, Monaco, OM : Top 10 des ventes de L1 vers la Premier League

L’OGC Nice a du mal à faire preuve de constance cette saison. Malgré des coups réussis ici et là, et une faculté désarmante à renverser le cours d’un match, les Aiglons peinent à imposer leur jeu et restent friables à domicile. Le FC Metz a confirmé ces défaillances en s’imposant samedi à l’Allianz Riviera grâce à un but de Fabien Centonze à la demi-heure de jeu (1-0). Christophe Galtier ne décolérait pas à l’issue de la rencontre, tant il sait que certains joueurs n’ont pas été à leur niveau. Un grand ménage doit s’imposer avant le choc de mercredi contre le PSG.

« Cela a été brouillon sur le plan offensif mais il y avait beaucoup de densité défensive. Je regrette surtout notre erreur sur le but qui fait qu’on se rend le match difficile, souffle le coach du Gym en conférence de presse. Il y a un trop gros décalage entre ce que nous avons travaillé et ce que nous avons produit. Peut-être que certains joueurs n’ont pas bien compris ce que je demandais, peut-être que certains n’ont pas eu envie. On les sortira du confort. Ce qui m’agace énormément, c’est qu’on répète le même genre d’erreur sur les entames de match. »

Dans son analyse du match, Pierre Ménès a établi un parallèle entre l’OGC Nice et le PSG avant leur affrontement mercredi à Paris (21h). « Finalement, Nice et le Paris Saint-Germain se ressemblent : ils sont bien classés, gagnent très régulièrement mais on ne peut pas dire que ces deux équipes ont un vrai fond de jeu ni même une identité, analyse-t-il sur son blog. Ce sont deux équipes qui s’imposent au caractère, sauf que contre Metz, le caractère niçois n’a pas suffi. On a vu une équipe totalement dépourvue d’imagination, de précision et qui ne sait même pas se créer tant d’occasions de but que cela. C’est un coup d’arrêt, le deuxième consécutif à domicile après la défaite contre Montpellier et il va falloir que les Niçois trouvent rapidement autre chose. »

Pour résumer

La défaite surprise de l’OGC Nice à l’Allianz Riviera samedi contre le FC Metz (0-1) a engendré un coup de gueule de Christophe Galtier avant le choc face au PSG mercredi. Pierre Ménès a osé un parallèle entre les deux formations.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert