OM : Longoria prépare une riposte cinglante aux incidents, le LOSC s’interroge
Pablo Longoria (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
APPEL

OM : Longoria prépare une riposte cinglante aux incidents, le LOSC s’interroge

Au lendemain des sanctions prononcées à la suite des incidents en marge d’Angers-Marseille (0-0), les dirigeants de l’OM se sont penchés sur les motivations des décisions de la commission de discipline de la LFP.

Zapping But! Football Club Lokomotiv Moscou, Rennes - OM : Les briefs d'avant match

Les sanctions sont tombées après les récents incidents qui ont frappé la Ligue 1. En marge des incidents survenus à Angers le 22 septembre dernier (0-0), l’OM s’est ainsi vu infliger une pénalité d’un point avec sursis, révocable sur une période d’un an, et ses supporters ont été interdits de déplacement pour trois mois de fait puisque les parcages réservés aux fans marseillais seront fermés jusqu'au 31 décembre.

Au club, L’Équipe assure ce vendredi qu’on se réserve encore le droit de faire appel de ces sanctions, jugées hors de proportion. On s’interroge sur leur sévérité, notamment sur le plan sportif, d’autant que l’OM n’était pas organisateur de la rencontre, que le match était terminé au moment de l’envahissement du terrain et qu’aucun blessé n’a été à déplorer.

Les dirigeants de l’OM devraient prendre une décision dans les prochains jours. Du côté du LOSC, qui a reçu les mêmes sanctions que le club phocéen pour les débordements lors de Lens-Lille (1-0), la tendance serait plutôt à ne pas faire appel. Le président des Dogues Olivier Létang avait parlé mercredi soir d’une « décision totalement injuste » mais a-t-il assez de billes pour aller plus loin ?

Pour résumer

Au lendemain des sanctions prononcées à la suite des incidents en marge d’Angers-Marseille (0-0), les dirigeants de l’OM se sont penchés sur les motivations des décisions de la commission de discipline de la LFP. Un appel est envisagé.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert