GersonCredit Photo - Icon Sport
par Fabien Chorlet
DÉCLARATIONS

OM - Mercato : Flamengo critique ouvertement Marseille pour Gerson, Bakambu assène le coup de grâce !

Pour le président de Flamengo, l'OM rend très très difficile le retour de Gerson dans son ancien club.

Zapping But! Football Club OM : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Jorge Sampaoli

Plus en odeur de sainteté à l'Olympique de Marseille, Gerson pourrait faire son retour à Flamengo cet hiver. Mais les négociations entre le club phocéen et le club brésilien traînent en longueur pour le transfert du joueur de 25 ans, qui est déjà reparti au Brésil.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L’OLYMPIQUE DE MARSEILLE
Podcast Men's Up Life
 

"Le problème est qu'il y a une tierce partie"

Au micro d'ESPN, le président de Flamengo, Rodolfo Landim, a confirmé l'interêt de son club pour Gerson mais n'a pas manqué de critiquer l'OM, qui serait responsable de la lenteur des négociations. "Gerson nous intéresse, je ne doute pas que, du côté du joueur, les choses iraient très vite, mais le problème est qu'il y a une tierce partie qui, jusqu'à présent, rend cette arrivée non pas impossible, mais très, très difficile."

Bakambu se lâche aussi !

En parallèle, Cédric Bakambu s'est lâché sur sa gestion par Pablo Longoria, qui a accéléré son départ cet été six mois après son arrivée à l'OM. "Ils voulaient de l’argent. Sauf que moi, quand Pablo est venu me chercher, il me parle de deux ans et demi, ce n’est pas pour que je reparte au bout de six mois. Donc je dis : "non, je n’ai pas trop envie de partir, je reste." En plus, il y a le projet Ligue des Champions. J’ai mis des buts importants la saison passée. Pour moi c’était légitime que je sois dans le projet, dans la continuité. J’ai juste dit que je voulais être dans le projet, laisse-moi faire mon trou, ça va bien se passer pour moi, a-t-il raconté au streamer Zack Nani. Sauf qu’il ne l’entendait pas de la sorte. Et comme les offres sont tombées… Ça parlait de 6-7 M€. Lui, il s’est dit : "il ne veut pas partir, on va lui lettre la pression." Donc ils ne me faisaient plus jouer, ils me mettaient à gauche. Pour te dire la vérité, à l’entraînement, je jouais arrière gauche, arrière droit, alors que je suis attaquant !"

Pour résumer

Au micro d'ESPN, le président de Flamengo, Rodolfo Landim, a confirmé l'interêt de son club pour Gerson mais n'a pas manqué de critiquer l'OM, qui rend très très difficile son retour.

Fabien Chorlet
Rédacteur
Fabien Chorlet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.