PSG : la fin des privilèges pour Kylian Mbappé ?Lancer le diaporama
PSG : le calendrier de fin de saison des Parisiens en Ligue 1
+10
Kylian MbappéCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Raphaël Nouet
SALE SOIRÉE

PSG : la fin des privilèges pour Kylian Mbappé ?

Auteur d'une très faible performance contre l'Ukraine (1-1) hier avec la France, Kylian Mbappé a vu les critiques se déchaîner à son égard, notamment celle de Ludovic Obraniak.

Encensé lundi pour sa performance XXL lors de Lyon-PSG (2-4), Kylian Mbappé prend cher quatre jours plus tard pour être passé au travers du match France-Ukraine (1-1) hier. L'attaquant a raté à peu près tout ce qu'il a entrepris et est même fautif sur le but des visiteurs puisqu'il ne va pas au pressing. Est-ce une raison pour lui tomber dessus alors qu'il enchaîne les semaines à deux matches depuis septembre ? Pour Ludovic Obraniak, la réponse est oui…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ÉQUIPE DE FRANCE

"Dès qu’il épure son jeu il est beaucoup plus fort"

“On ne peut pas être condamné à jouer en 4-3-3 pour mettre Mbappé côté gauche, juste pour lui faire plaisir, a expliqué l'ancien Lillois sur le plateau de L'Equipe. Il y a d’autres joueurs dans cette équipe, d’autres systèmes que l’on peut tester. Moi, j’ai été enthousiasmé de pouvoir voir Coman de l’autre côté.”

“Et même s’il est préférable de le mettre dans un 4-3-3, qu’est-ce qui empêche ce garçon de rayonner même dans un 4-4-2 ? Les Ukrainiens sont sortis cinq fois, cinq fois il n’a pas donné un coup de main. Il n’a pas été dans l’intensité, beaucoup de déchet… Des résidus qui ne sont pas nécessaires... On l’a vu avec le PSG, dès qu’il épure son jeu il est beaucoup plus fort. Je fixe, je donne, je redemande… là il est inarrêtable. Surtout face à une équipe regroupée, où ils sont 4-5-6 alignés. On ne peut pas mettre tout sur le dos du système. On ne va pas le faire en fonction de Mbappé. Et rien ne l’empêche d’être bon dans un 4-4-2 comme mercredi soir.”

Albums Photos