Laurent BatllesCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DEBAT

ASSE : la Coupe de France fait débat chez les Verts

« Laurent Batlles doit-il vraiment jouer la Coupe de France à fond ? » : telle est la question de notre débat de la semaine à l'ASSE...

Zapping But! Football Club ASSE : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

Il faut la jouer à fond

« Je ne comprendrais pas que Batlles fasse l'impasse sur la Coupe de France. Et je pense que les joueurs de Roche Saint-Genest et Savigneux-Montbrison partagent mon avis. Vous imaginez la déception de l'équipe ligérienne qui va se qualifier si l'ASSE n'était pas face à elle au 8e tour ? C'est le match de leur vie qui attend ces joueurs amateurs, ces supporters des Verts, à Geoffroy-Guichard, contre leur équipede coeur ! Je m'attends à ce que Batlles mette toutes les chances de son côté pour battre Rodez et qu'il aligne sa meilleure équipe. En l'absence de Krasso, je pense que sa compo ressemblera à celle alignée à Amiens. Perso, je n'ai pas été spécialement rassuré par la victoire à la Licorne, je n'ai pas trouvé que les Verts avaient bien joué, ni qu'ils avaient maitrisé les débats. En revanche, j'ai apprécié la solidarité de l'équipe et le fait que le bloc était plus compact, les lignes plus resserrées. Je pense que Batlles a fait les bons choix au milieu, avec Monconduit et Lobry, plus axial que face au Paris FC, même si j'aimerais voir un peu plus Moueffek. J'ai apprécié aussi le match de Dreyer, qui a su prendre ses responsabilités. Pour le reste, vivement le retour de Krasso en attaque... C'est encore sans lui qu'il faudra éliminer Rodez samedi, et malgré l'urgence de la situation en championnat avec cette place de relégable, c'est un match important. Très important, même. Pour la confiance. Pour la dynamique. Pour le public. Pour reverdir. L'ASSE en a besoin. »

Laurent HESS

 

Elle doit surtout servir de laboratoire

« Ce n'est pas cette année que les Verts doivent rêver d'une épopée en Coupe de France. Pour y faire quoi de toute façon ? L'ASSE est en Ligue 2, avec un effectif bien trop limité qualitativement pour aller au stade de France. La priorité doit être de sauver le club du National 1 dans une saison à quatre descentes où les Verts se sont décidés à entamer une course à handicaps.

Pour moi, la réception de Rodez - un concurrent de même division - est l'opposition idéale pour tester des jeunes, relancer certains éléments en manque de temps de jeu, faire souffler les plus utilisés cette saison ou ceux risquant la suspension. A la place de Laurent Batlles, je ferais par exemple souffler un Ibrahima Wadji, beaucoup utilisé depuis son arrivée, en lançant Jibril Othman ou Mathys Saban dès le coup d'envoi. Je réimpliquerais des Saïdou Sow, en lieu et place d'un Jimmy Giraudon qui pourrait rater la véritable réception de Rodez (15 jours plus tard en Ligue 2) s'il prend un nouveau carton jaune...

Je vois davantage la Coupe de France de cette saison comme le moyen de faire des expérimentations sur le système ou sur des associations de joueurs. C'est l'occasion de se lâcher, sans craintes ni prises de risque excessives et je pense que les supporters, bien que très attachés à la compétition, le comprendraient. »

Alexandre CORBOZ

Pour résumer

« Laurent Batlles doit-il vraiment jouer la Coupe de France à fond ? » : telle est l'objet de notre débat de la semaine à l'ASSE. Nos journalistes Laurent Hess et Alexandre Corboz ne partage pas le même avis sur la question...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.