par Benjamin Danet
MISE AU POINT

ASSE : supporters, résultats, Soucasse, Puel revient sur son licenciement

Parti par la petite porte de l'ASSE, pour cause de mauvais résultats, Claude Puel vient d'écrire une autobiographie, intitulée Libre, dans laquelle, bien entendu, il revient sur les conditions de son départ des Verts. Et ne manque pas de préciser certaines choses.

Zapping But! Football Club TOP 10 des meilleurs buteurs de Ligue 2 BKT

A défaut d'être sur un banc de touche, Claude Puel est dans les librairies. Avec son autobiographie, intitulée Libre, qui vient tout juste de sortir aux Editions Solar. L'occasion, pour le Castrais, viré de l'ASSE pour cause de mauvais résultats, de revenir sur les conditions de son départ. Et d'en dire un peu plus sur le rôle de Jean-François Soucasse.

Propos retranscrits par le site de supporters, poteauxcarrés.

"Le mois de janvier 2021 voyait Xavier Thuilot nous quitter. J’avais conditionné ma venue à sa prise de fonction en tant que directeur général. Malheureusement, Xavier ne pourra jamais travailler sereinement, avec les coudées franches, pour les responsabilités qui lui incombaient. Il n’a jamais été accepté en tant que tel et son action a toujours été scrutée et contestée. Il était un sujet de tensions entre dirigeants, l’un pensant que l’autre avait voulu l’imposer(...)J’avais eu jusque-là avec les supporters une relation sincère. Ils avaient dans un premier temps été séduits par le projet et, par la suite, compréhensifs par rapport à notre situation et à notre manque de moyens. Puis la donne s’est soudain inversée. Quel a été l’élément déclencheur ? En une quinzaine de jours, je n’étais plus la personne appropriée. La « réception » organisée par nos supporters à l’aéroport pour notre retour après un match nul à Metz, avait sûrement définitivement acté, dans l’esprit de Jean-François Soucasse notamment, mon départ. Il n’était pourtant pas bien loin le temps où il me confiait que sans ma présence il ne serait jamais venu à l’ASSE, ou que j’étais la personne idoine pour un tel projet(...)Sa seule interview, diffusée sur une radio locale, à vocation de calmer une frange de supporters, ne laissait pas place à l’équivoque. J’étais ramené à ma simple condition d’entraîneur responsable du simple résultat à venir et non plus la caution d’un projet à mener. Je quittais le club accompagné de Jacky Bonnevay au bout de la 17e journée de championnat, à une peu reluisante dernière place, il est vrai, mais à deux points seulement du premier non relégable, alors qu’il restait 21 matches à jouer. J’étais en « mission ». J’étais prêt. Prêt à me battre contre toute cette adversité. Mais malheureusement, Xavier parti, je n’avais plus ce soutien indispensable dans cette épreuve.

 

Pour résumer

Parti par la petite porte de l'ASSE, pour cause de mauvais résultats, Claude Puel vient d'écrire une autobiographie, intitulée Libre, dans laquelle, bien entendu, il revient sur les conditions de son départ des Verts. Et ne manque pas de préciser certaines choses.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.