FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Domenech sait ce qu'il fait »
Raymond DomenechCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Domenech sait ce qu'il fait »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur les débuts de Raymond Domenech au FC Nantes.

« Il y a deux semaines, nous avions évoqué le retour aux affaires de Raymond Domenech au FC Nantes. A l'époque, j'avais parlé du révélateur des deux premiers matches. Les Canaris ont affronté le Stade Rennais (0-0) et Montpellier (1-1) et n'ont pas perdu. Ce qui marque sur ces deux matches, c'est que le Nantes de Domenech se construit d'abord sur une base défensive. Même si ça en ennuie certains, c'est quelque chose d'essentiel.

Avant de renaître offensivement et de se mettre à produire du jeu, Lille, Rennes ou même Lyon ont commencé par stabiliser leur solidité défensive. On ne peut pas faire du bon football et avoir des résultats sans une bonne défense. On a beau dire de Raymond Domenech qu'il est âgé, qu'il n'a pas coaché depuis 10 ans, ce n'est pas non plus quelqu'un de gâteux. Quand on a été un entraîneur de très haut niveau et joueur de haut niveau (comme il l'a été), on sait ce qu'on fait. Dans un premier temps, il a posé ses bases défensives et on verra dans les deux ou trois prochaines semaines s'il est capable de ramener du jeu.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

« Pourquoi l'Italie polémique sur les mots de Domenech »

Concernant le personnage Domenech et ses mots, on a eu droit aux premières polémiques dès sa deuxième conférence de presse. On connait tous Raymond Domenech. Il a toujours été un peu pince-sans-rire et déstabilisateur par rapport à son auditoire. Ses propos sur Diego Maradona ont été mal perçu. Notamment à l'étranger. Notamment en Italie. Mais on sait le litige qu'il a entre Domenech et les Italiens. Les médias transalpins se moquent éperdument de la situation du FC Nantes et pourtant ils reprennent chacun de ses mots en conférence de presse. Pourquoi ? Parce que c'est Domenech, le vieil ennemi de Cesare Maldini, l'homme que l'on se plait à détester en Italie. En soi, ce qu'il a dit n'était pas très très grave.

Attention, je ne vais pas dire qu'il faut que ce soit la foire à chaque conférence de presse de Domenech. Ok pour sortir des bons mots et rigoler deux minutes mais c'est toujours mieux quand les résultats sont là. Aujourd'hui, Nantes est dix-septième et les supporters rient jaunes. En attendant d'avoir des résultats, Raymond Domenech devrait un peu se modérer. Sans doute qu'après deux matches nuls, il faudrait être un peu plus modeste, un peu plus calme...

« Domenech fait ce qu'il peut avec ce qu'il a »

Maintenant je suis toujours embêté quand les gens ne relèvent que le négatif du bonhomme. Pour l'instant, Raymond Domenech fait ce qu'il peut avec ce qu'il a. Même si le recrutement paraissait bon sur le papier, son effectif au FC Nantes n'est pas exceptionnel qualitativement. Pour bien connaître cet entraîneur et depuis longtemps, je reste persuadé qu'il peut trouver la solution pour sauver les Canaris. Espérons quand même que cela passe par le jeu. Le public nantais est assez romantique. Il rêve de revivre la belle époque des Suaudeau et Denoueix. Aujourd'hui, on en est encore très loin. »