L’oeil de Denis Balbir : « l’OL dauphin du PSG, l’ASSE et le LOSC en embuscade… Mes pronos pour la Ligue 1 »

PSG – Le bilan de Denis Balbir : « Thomas Tuchel, autopsie d'une réussite totale »

Chaque semaine, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Avant la reprise du championnat, notre consultant livre ses pronostics pour la saison.

« Comme chaque année, le Paris Saint-Germain partira avec l’étiquette de favori au niveau national. On n’est pas à l’abri d’une bonne surprise d’ici à la fin du Mercato, du bon retour de Neymar, d’une métamorphose d’Angel Di Maria… Que Paris soit à nouveau champion ne me surprendrait pas mais cette année, l’Olympique Lyonnais peut les châtouiller. J’ai vu que Lyon se présentait comme un potentiel second de Ligue 1. Je suis assez d’accord. Les Gones ont cette faculté d’être réguliers dans le haut du tableau et en Coupe d’Europe. L’OL ne s’est pas beaucoup affaibli. Nabil Fekir est toujours là, Houssem Aouar s’épanouit, d’autres jeunes arrivent… Pour moi, Lyon a tout du dauphin et les voir finir au delà de cette place serait une déception.

« J’ai quelques doutes sur l’AS Monaco et l’OM »

Concernant l’AS Monaco et l’OM, j’ai quelques doutes. Monaco a pris Alexandr Golovin au CSKA Moscou. C’est un très grand joueur mais attention à son adaptation. On a vu beaucoup de stars ukrainiennes ou russes connaître des difficultés dans d’autres footballs. Concernant l’ASM, l’incertitude réside surtout dans leur capacité à remplacer efficacement des joueurs comme Lemar ou Fabinho. Le club princier a beaucoup recruté et Leonardo Jardim est sans doute le coach parfait pour mener à bien cette éternelle reconstruction mais ce ne sera pas simple. Concernant Marseille, je mets un gros point d’interrogation. Le Mercato ne bouge pas beaucoup. Après leur finale européenne, les suiveurs comme les abonnés attendent monts et merveilles de cette équipe. A mon sens, l’OM aura du mal à retranscrire une aussi belle copie cette saison.

« L’ASSE et le LOSC, deux trublions potentiels »

Face à ces incertitudes, je pense que l’AS Saint-Etienne aura une carte à jouer. Sans Coupe d’Europe, les Verts peuvent se présenter comme l’outsider à même de s’immiscer parmi les favoris. Ils ont beaucoup d’arguments : de nouveaux joueurs intéressants offensivement, une stabilité derrière, un staff expérimenté et respecté… L’autre équipe sur qui je mettrais une pièce pour bousculer la hiérarchie, c’est Lille. Christophe Galtier a tiré les leçons du passé. Même s’ils ont dû dégraisser (Malcuit, Amadou, etc.), ils ont amené quelques joueurs d’expérience dans leur édifice. Cette année, les dirigeants n’ont pas fanfaronné. Il n’est pas impossible qu’on les voit revenir de nulle part… Ce sont les deux trublions potentiels que je vois dans cette Ligue 1 2018-19.

« Le FC Nantes, le mieux armé des clubs de l’Ouest »

Des équipes de l’Ouest, c’est le FC Nantes qui me paraît le mieux armé aujourd’hui. Plusieurs éléments sont en passe de signer chez les Canaris (Waris, Boschilia). Ce qui me plait dans ce FCN, c’est qu’ils ont pris un nouveau coach (Miguel Cardoso) avec des idées nouvelles. Ce n’est pas forcément gage de réussite mais je vais les regarder avec curiosité. Ce sera sans doute l’une des équipes les plus méconnues de Ligue 1 à l’entame de la saison. Ils peuvent créer la surprise. Concernant le Stade Rennais, je crains que ce soit comme d’habitude. Encore plus dans une saison où ils vont retrouver l’Europe. Oui, ils ont un très bel effectif mais je pense qu’ils auront du mal à gérer l’apprentissage du très haut niveau. Je m’interroge aussi beaucoup sur Bordeaux. M6 est en train de passer le témoin, les Girondins ont perdu leur plus gros joueur avec Malcom… Avec eux, on marche sur des œufs actuellement même si le Mercato n’est pas fini.

« La descente, la grande incertitude »

Concernant la course au maintien, je ne me hasarde pas à nommer de favoris pour la descente. Il est facile de citer des promus et de les condamner. On a vu la saison passé avec le SC Amiens et leur excellent entraîneur Christophe Pellissier. Les équipes qui viennent de Ligue 2 s’accrochent et peuvent surprendre. Cette saison, Nîmes remonte. C’est bien pour la Ligue 1 car il s’agit d’un grand club de foot avec une riche histoire. Ce ne sera pas simple d’aller se frotter aux Crocos dans leur stade des Costières. Je ne me vois pas nommer deux clubs dans la charrette. Attention quand même aux promus de l’an passé (Amiens, Strasbourg) car l’effet de surprise n’existe plus. Les secondes saisons dans l’élite sont toujours plus dures que la première. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ