FC Nantes : Domenech taquine gentiment les figures du club
Raymond Domenech (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
FARCEUR

FC Nantes : Domenech taquine gentiment les figures du club

Arrivé au FC Nantes en décembre, Raymond Domenech a déjà pris ses marques à la Maison Jaune. Assez pour se permettre quelques remarques sur les anciennes figures des Canaris.

Zapping But! Football Club FC Nantes : nos voeux pour les Canaris en 2021

Raymond Domenech a un sérieux avantage sur la jeune génération des entraîneurs de L1 : il a un passé riche. Surtout en anecdotes. Dans Presse Océan, le coach du FC Nantes s’est ainsi laissé aller à une petite histoire révélée lorsqu’il était encore un joueur de l’OL... et en rapport direct avec les Canaris. 

« Une fois, à Gerland, j'avais taclé un petit qui jouait au milieu (Michel Pech)... Je lui ai fait un trou dans le tibia, s'est remémoré Domenech dans le quotidien régional. Il était sorti direct... Je ne sais pas si j'ai pris un carton sur le coup. Aujourd'hui, j'aurais pris quinze matches. (...) En rentrant aux vestiaires, je passe et il y a un mec devant la porte de Nantes, qui crie : "Domenech, c'est pas possible, mais t'es fou !" Puis je lui dis : "Putain, il a de la chance hein ! Je l'ai raté parce que je voulais lui casser la jambe !" C'était pour continuer à allumer. Je ne savais même pas qui c'était. En fait, c'était le président du FC Nantes (Louis Fonteneau). »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU FC NANTES

Domenech et la planche de Deschamps

Après avoir donc chauffé sans le savoir Fonteneau, Domenech s’est gentiment attaqué à une autre figure du FC Nantes : Didier Deschamps. Les facilités de l’actuel sélectionneur des Bleus à faire la planche sont la cause de sa petite blague. « Oui il m’avait dit ça, a répondu Domenech en conférence de presse. Je lui avais dit ‘mais tu fais quoi pendant ce temps-là ? Tu lis ?’ Moi j’ai du boulot, je n’ai pas de temps à perdre. Ça vous ne le mettez pas c’est de l'humour. » Ou comment éviter une nouvelle histoire contre son gré.