FC Nantes – FC Metz (1-1) : les notes des Canaris
Les Nantais après le but de Kolo Muani contre Metz (1-1)Credit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

FC Nantes – FC Metz (1-1) : les notes des Canaris

Le FC Nantes a partagé les points avec le FC Metz ce dimanche à la Beaujoire. Voici nos notes pour les joueurs de Christian Gourcuff.

LAFONT (6)

Il n'a rien eu à faire de toute la première mi-temps avant d'être pris à contre pied sur le penalty de Leya Iseka. Vigilant sur une frappe croisée à ras de terre de Gueye (59e), puis devant Vagner, à bout portant (71e).

CORCHIA (6,5)

Entreprenant, passeur décisif sur l'ouverture du score de Kolo Muani, l'ancien sochalien a bien animé son couloir droit, avec un autre bon centre pour Bamba (60e). Tout en étant solide défensivement. L'une des satisfactions de la soirée.

GIROTTO (5)

Juste avant le penalty de Leya Iseka, la seule action dangereuse des Messins était venue d'une perte de balle de sa part (45e).

CASTELLETTO (5,5)

Sa charnière avec Girotto a plutôt bien fonctionné alors que les deux joueurs étaient associés pour la première fois. Sobre et efficace.

FABIO (4)

Dans son couloir, il n'a jamais été mis en danger avant cette main dans sa surface qui a provoqué le penalty de l'égalisation messine.

TOURE (6)

Capitaine en l'absence de Pallois, le Franco-guinéen a été très présent. Il a apporté sa rigueur, son physique, et s'est bien projeté. Un bon décalage pour Kolo Muani (13e). Il a bien cadenassé l'entre jeu même s'il a un peu baissé le pied au fil des minutes.

ABEID (5,5)

Convaincant avec la sélection algérienne durant la trêve internationale, l'ancien dijonnais a été moins en vue que Touré. Averti pour une intervention musclée sur Gueye (42e), il a été plus tranchant dans ses interventions en deuxième mi-temps mais a raté une belle occasion sur un service de Blas (74e), puis une autre après un déboulé conclu par une frappe non cadrée (79e).

COCO (4), puis EMOND

Sur son aile droite, Coco n'a pas fait de différences. Après son opération des croisés, il a toujours du mal à lancer sa saison. Une frappe contrée par Boye (74e) avant d'être remplacé par EMOND.
BLAS (6)

En électron libre, l'ancien guingampais a bien animé le jeu de son équipe. Il a allumé la première mèche (11e) et buté sur Oukidja après un festival (34e). Disponible et inspiré, il a servi Abeid (74e). Mal récompensé.

BAMBA (5), puis AUGUSTIN

A gauche, Bamba, décisif à son entrée en jeu lors de la victoire à Lorient (2-0) avant la trêve, a apporté sa puissance et sa vivacité, en jouant souvent en première intention. En bonne position, il a buté sur Oukidja (60e). Remplacé dans le temps additionnel par AUGUSTIN.

KOLO MUANI (6)

Il a ouvert le score d'une belle frappe du gauche, puissante. Et il a pesé, confirmant ses bonnes dispositions actuelles. Il s'affirme match après match, même s'il a marqué le pas en seconde mi-temps.

Un nul assez logique

Face à des Messins qui restaient sur 7 matches sans défaite, les Canaris voulaient enchaîner une deuxième victoire consécutive pour la première fois depuis un an. Ile étaient bien partis pour avec l'ouverture du score de Kolo Muani, mais la main de Fabio a entraîné l'égalisation messine, en fin de première mi-temps. Un nul assez logique au final, malgré la bonne entame nantaise, Metz ayant inquiété à plusieurs reprises Lafont en deuxième mi-temps.