FC Nantes : les Canaris snobent les supporters et ferment les yeux sur les tensions autour de Kita !
Waldemar Kita (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SILENCE RADIO

FC Nantes : les Canaris snobent les supporters et ferment les yeux sur les tensions autour de Kita !

En marge du match du FC Nantes contre le Dijon FCO dimanche (1-1), Patrick Collot et ses joueurs n’ont pas voulu entendre parler de la manifestation anti Kita qui s’est tenue peu avant.

La manifestation anti Kita a fait beaucoup de bruit hier. Environ 300 supporters du FC Nantes s’étaient en effet rassemblés pour dire tout le mal qu’ils pensent de la direction de leur club fétiche. Mis au courant de cet événement, les forces de l’ordre étaient aussi présentes aux abords de la Beaujoire et n’ont pas hésité à faire usage de grenades lacrymogènes pour faire reculer quelques belligérants.

Pierre Ménès a suivi ce triste épisode de près. « Il y a eu de gros incidents en dehors du stade avec des ultras. Ces derniers réclament le départ de Kita dans des proportions de haine démesurées, a-t-il dénoncé sur son blog. Et ces mecs s’en sont pris aux voitures du personnel du club, ce qui est absolument inadmissible - j’espère d’ailleurs qu’il y aura des sanctions et des poursuites judiciaires. Que tu ne sois pas content de ton président - qui soit dit en passant injecte son pognon dans le club -, c’est une chose. Que tu agresses des gens qui bossent au club et qui ne sont d’ailleurs pas forcément d’accord avec tout ce que décide Kita, c’est juste scandaleux. » 

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Abeid « pas au courant » de la manifestation anti Kita

Il faut croire que le consultant de Canal+ est le seul à ne pas avoir fermé les yeux sur ce triste épisode autour du FC Nantes. Interrogé après la rencontre contre le Dijon FCO (1-1), Patrick Collot a botté en touche. « Je ne me suis pas préoccupé du contexte, je n’ai pas senti de contexte particulier, je n’ai pas eu de souci par rapport à ça dans la préparation du match », a assuré l’entraîneur intérimaire des Canaris. Et les joueurs dans tout ça ? Silence radio là aussi, Mehdi Abdei expliquant qu’il n’était « pas au courant » ou que « le contexte n’a pas pesé. » Une attitude étonnante de considérer l’option des supporters du FCN.