Lancer le diaporama
Le GBE (permis de travail anglais)
+6
Credit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
ENQUETE BREXIT

Ligue 1, Ligue 2 - Mercato : comment obtenir le permis de travail anglais ?

Depuis le 1er janvier 2021, chaque joueur souhaitant être transféré en Angleterre doit obtenir un permis de travail (GBE). Comment l'obtient-on ? Eléments de réponse.

Depuis le 1er janvier 2021, avec le Brexit, les règles en matière de transferts de joueurs vers l'Angleterre ont changé. Si les clubs ne sont pas limités en nombre de recrues étrangères, il n'est désormais plus possible de recruter plus de 3 joueurs de moins de 21 ans par fenêtre de Mercato. Soit six par saison et par club. Une manière de relancer la formation anglaise avec des joueurs locaux.

Par ailleurs, et cela fait partie des aménagements du Brexit, la libre circulation n'existe plus et il faut désormais un permis de travail pour tous les ressortissants de l'UE afin de pouvoir jouer en Angleterre. En accord avec la Ligue anglaise, la Fédération a publié une circulaire sur les critères d'obtention de ce permis de travail (GBE).

Les règles du permis de travail

Lancer le diaporama
Le GBE (permis de travail anglais)
+6
Credit Photo - Icon Sport

S'il veut être éligible et jouer en Angleterre, un footballeur – qu'il soit senior et/ou U21 - a besoin de cumuler 15 points suivant un barème clairement défini. Il existe également un permis de travail automatique pour les internationaux des nations du Top 50 du classement FIFA. Il faut pour cela que le joueur dispute 70% des minutes sur l'année. Le diaporama (ci-dessus) regroupe tous les critères. Les championnats étant rangés par catégorie de « Band 1 » à « Band 6 ». La Ligue 1 se situe dans le Band 1. La Ligue 2 dans le Band 4.

Les clubs de Ligue 1 n'ont vraiment aucun souci à se faire

En clair, il est très facile pour un joueur de Ligue 1, même évoluant dans un club de bas de classement, d'obtenir les points suffisants. Il lui suffit simplement de disputer 30% des minutes en championnat. C'est même encore plus facile pour un joueur âgé entre 18 et 21 ans ayant fait ses débuts en professionnel. En revanche, pour la Ligue 2, les critères sont beaucoup plus serrés. Un joueur de 22 ans ou plus, qui n'est pas international, ne comptera pas les points suffisants.

S'il y avait encore de la souplesse en janvier concernant les fameux 15 points nécessaires et qu'une commission pouvait valider des dossiers entre 10 et 14 points, ce pan du règlement est voué à disparaître... Peut-être même dès l'été à l'occasion de la prochaine circulaire de la FA.

Pour résumer

Le Brexit a transformé les règles en matière de transferts entre la France et l'Angleterre. Tout ce qu'il faut savoir sur le permis de travail.

Albums Photos