OL – SM Caen (3-1) : les 3 enseignements de la qualification lyonnaise

Grâce à des réalisations de Jason Denayer, Maxwell Cornet et Memphis Depay, l’Olympique Lyonnais a fait respecter la hiérarchie face au SM Caen (3-1) ce mercredi soir en quart de finale de la Coupe de France.

L’OL a pris sa revanche sur les Caennais

Il y a un an, l’OL avait raté le dernier carré de la Coupe de France en se faisant éliminer à Caen. Cette fois-ci, face à des Normands quasiment inoffensifs dans le jeu, les Gones n’ont pas eu à forcer pour faire respecter la hiérarchie. Bien aidé il est vrai par une sortie ratée d’Erwin Zelazny pour ouvrir la marque. A l’image des deux autres quarts de finale déjà joués, il n’y a pas eu de surprises (ni de réelles émotions).

Memphis enfin décisif

Cela faisait trois mois et demi (victoire 4-2 à Guingamp le 10 novembre) que le Néerlandais ne marquait plus … Et on sent que Memphis doute encore un peu. Ce mercredi soir, l’ancien Mancunien – qui a raté plusieurs situations lors du premier acte – ne s’est néanmoins jamais découragé. Passeur décisif d’une caresse sur l’ouverture du score de Jason Denayer, Depay a retrouvé le chemin des filets sur un coup-franc détourné pour le 3-1 (84e). Une prestation qui ne peut que lui faire du bien.

Le banc a répondu présent

Houssem Aouar sur le banc et l’OL en 4-3-3, Bruno Genesio avait fait le choix de relancer quelques joueurs sur ce match. A droite, Kenny Tete a réalisé une prestation sérieuse. Devant, Maxwell Cornet a marqué d’un joli piqué (50e). Dans l’entrejeu, Pape Cheikh Diop a bien fait la paire avec Tanguy Ndombélé. Quant à Lucas Tousart, positionné dans son rôle de prédilection devant la défense, il a fait valoir des qualités de passe décisive qu’on lui connaissait peu pour le 2-0.

Alexandre CORBOZ, au Groupama Stadium.