OM : les dessous des changements opérés à l’Orange Vélodrome

La saison prochaine, l’Orange Vélodrome va connaître quelques changements afin de permettre aux virages une meilleure animation.

L’Orange Vélodrome va se refaire une beauté. Comme l’explique RMC Sport, le stade de l’Olympique de Marseille va connaître quelques changements. Objectif : moderniser le stade afin de permettre aux virages de réaliser de meilleure animation. Pour se faire, une nouvelle sono, des lumières LED et une pelouse dernier cri seront mises en place. De plus, le club phocéen s’est fixé pour objectif d’améliorer les conditions d’accueil pour les personnes à mobilité réduite.

« Nous avons sélectionné des produits et notamment la technologie « PlayMaster » qui va nous permettre d’avoir une qualité supérieure de cette pelouse et nous nous rapprochons des modèles des grands clubs puisqu’à la Commanderie, nous avons une technologie « GrassMaster » et ici une technologie « PlayMaster » qui nous permet la qualité et la multi-activité pour faire autre chose à l’intersaison », a expliqué Thierry Aldebert, le directeur général adjoint du club marseillais.

En ce qui concerne la sono, le speaker du club phocéen aura de quoi se faire plaisir. « Nous avons utilisé la technologie d’une entreprise française qui s’appelle « L-Acoustics » qui gère à peu près 80% des concerts dans le monde. Le système déployé aujourd’hui à l’Orange Vélodrome est l’un des meilleurs au monde avec André Fournel (le speaker du Vélodrome) qui prend du service avec ce nouveau système », poursuit-il.

C’est donc équipé d’un stade modernisé que les joueurs marseillais devront faire oublier à leurs supporters la saison 2018-19 calamiteuse. Des changements obligatoires puisqu’à en croire RMC Sport, la campagne d’abonnements dans les virages a démarré sur un petit rythme. Si le virage sud a écoulé trois quarts de ses cartes d’abonnement, le virage nord a eu mal à se remplir.

S.T.