FC Nantes : Kita répond à la dernière attaque de Conceiçao

FC Nantes : Waldemar Kita a un chantier urgent à gérer pour juin 2020

La joute verbale que se livrent à distance Sergio Conceiçao et Waldemar Kita a repris ce matin. Cette fois, c’est le président du FC Nantes qui attaque.

On s’étonnait des propos plutôt cordiaux que Waldemar Kita avait tenu à l’égard de Sergio Conceiçao dans les jours ayant suivi le départ de celui-ci. Il faut croire que le président du FC Nantes gardait sa verve pour plus tard. Accusé par son ancien coach de ne pas avoir tenu sa parole (Kita aurait promis au technicien portugais de ne pas le retenir si un grand club s’intéressait à lui), l’homme d’affaire franco-polonais a apporté quelques corrections.

Kita ok pour lâcher Conceiçao, mais en 2018

C’est le quotidien L’Équipe qui, ce vendredi, relaie les propos du président des Canaris.

« Il avait signé pour trois ans et il était effectivement envisagé qu’on ne le retiendrait pas en cas de grosse opportunité. Mais à partir de l’été 2018, pas une semaine après avoir prolongé ! C’est quand même lui qui n’a pas respecté moralement sa parole et son contrat. Qui a attendu que son prédécesseur à Porto soit viré pour aller taper à la porte du président… Il a voulu signer avec nous pour se sécuriser et il est parti, après s’être mis en évidence grâce à Nantes. Il ne faut pas l’oublier. Mais bon, il faut arrêter de parler dans le vide et de revenir là-dessus. »

Rien ne sert en effet de ressasser le passé. Le FC Nantes doit maintenant se projeter sur la saison prochaine. Et avec Claudio Ranieri aux commandes, pas sûr qu’il ait perdu au change.

Sylvain Opair