PSG - OM (0-1) : le dossier Neymar - Gonzalez classé sans suite ?
Neymar et Alvaro en rogneCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
OPTION

PSG - OM (0-1) : le dossier Neymar - Gonzalez classé sans suite ?

La commission de discipline de la LFP se réunira à partir de 18h pour statuer sur les incidents qui ont émaillé le Clasico entre le PSG et l’OM (0-1). Toutes les options sont envisagés.

Le feuilleton des incidents qui ont émaillé le Clasico entre le PSG et l’OM dimanche au Parc des Princes connaître un nouvel épisode ce soir. À partir de 18h, la commission de discipline de la LFP a en effet prévu de se réunir pour statuer sur les nombreux cas litigieux de cette rencontre à heurts multiples. 

Les trois Parisiens (Kurzawa, Neymar et Paredes) sont sous la menace de sanctions plus ou moins sévères. Après avoir déclenché une bagarre avec Jordan Amavi, Layvin Kurzawa s’expose par exemple à 7 matches de suspension. Du côté de l’OM, Dario Benedetto, qui a été sorti après deux cartons jaunes, devrait être bien moins sanctionné.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Le manque de preuve irréfutable en jeu

Reste à savoir ce qu’il adviendra des deux joueurs qui ont terminé la rencontre mais sont au cœur de graves accusations : Neymar se plaint d’avoir été victime d’insultes racistes de la part d’Alvaro Gonzalez. Le PSG se serait adjugé les services de spécialistes de lecture labiale pour disséquer ces images, notamment celles où l’Espagnol se trouve de face. Angel Di Maria, lui, est suspecté d’avoir craché sur Alvaro avec des images plus précises sur son mauvais geste. Il pourrait prendre 6 matches de suspension. 

Cela étant dit, la LFP peut aussi décider de rester les bras croisés si elle estime manque de preuve crédible. « Dans les deux cas, la commission voudra s’appuyer sur des preuves irréfutables, explique L’Équipe dans son édition du jour. Sinon, elle classera ces deux dossiers. Mais elle pourrait aussi décider de prendre un peu de temps pour se faire une opinion définitive. »