PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes : Canal+ trouve un nouvel allié contre la LFP
Credit Photo - Montage sur la base de photos Icon Sport
par Alexandre Corboz
DROITS TV

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes : Canal+ trouve un nouvel allié contre la LFP

A l'instar de Canal+ et beIN Sport, Free veut renégocier son contrat de droits TV pour la Ligue 1 qu'il juge hors marché.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : le top 20 des salaires de la saison 2020-2021

Même si l'Etat s'en est mêlé dernièrement en sommant beIN Sports de régler ses obligations et que Canal+, débouté par la justice, est aussi prié de jouer le jeu, la bataille des droits TV de Ligue 1 et de Ligue 2 est encore loin d'être terminé.

Free aussi réclame une ristourne

A l'image de la chaîne cryptée et de beIN, qui dénoncent les conditions du lot 3 négocié en 2018 au moment de l'arrivée de Mediapro, Free – qui détient les droits mobiles pour 42 M€ par an jusqu'en 2024 – souhaiterait aussi revoir son contrat selon L'Equipe.

L'opérateur juge que le montant négocié afin de diffuser en quasi-direct des extraits de L1 est trop élevé au regard du prix payé par Amazon (250 M€) pour diffuser 80% des rencontres. Pour l'heure, la LFP somme tous les diffuseurs de régler les montants inhérents à leurs contrats.

Free veut baisser son prix pour la L1

Estimant que le prix payé par Amazon (250 M€) pour 80% de la Ligue 1 est trop bas, Free demande aussi à la LFP de réétudier les contrats de 2018. Un nouvel appui pour Canal+ et beIN Sports dans la guerre des droits TV nationaux.