PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, Stade Rennais : une terrible déconvenue se confirme avec Mediapro
Jaume Roures (Mediapro)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, Stade Rennais : une terrible déconvenue se confirme avec Mediapro

Après Emmanuel Macron la semaine dernière, Jean-Michel Blanquer a confirmé que l’État n’avait aucune intention de se substituer aux clubs de L1 pour régler le litige avec Mediapro.

Si les clubs de L1 comptaient sur une éventuelle aide de l’État pour tempérer le problème des droits TV, ils repasseront. Non, le gouvernement ne viendra pas en aide pour régler le litige avec Mediapro, qui n’a pas payé sa traite d’octobre et a engagé une action pour baisser sa facture. Un conciliateur a été nommé et doit rendre une première décision début décembre. En attendant, Jean-Michel Blanquer a confirmé la position d’Emmanuel Macron sur ce sujet épineux.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE l'ASSE

« Pas vocation à compenser des problèmes générés par une sorte d'irréalisme »

« Le président de la République a été très clair, je l'ai été aussi, je crois, et le Premier ministre aussi. On considère que vous ne pouvez pas prendre de risque financier, en tant qu'acteur privé, déboucher sur quelque chose d'assez grave, quand même, et, à la fin, appeler au secours l'État pour financer votre risque, en quelque sorte », a déclaré le ministre de l’Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports sur les ondes de RTL. Par ailleurs, j'ai toute confiance dans les acteurs du football professionnel pour trouver les solutions de sortie. Bien évidemment, on suit ça, on ne se déresponsabilise pas. Mais on n'a pas vocation à compenser des problèmes qui ont été finalement générés par une sorte de cupidité et d'irréalisme. »