ASSE – SCO Angers (0-0) : Moulin et Debuchy solides, l'attaque toujours muette... Les notes du match pour les Verts
Bouanga, ici avec ManganiCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

ASSE – SCO Angers (0-0) : Moulin et Debuchy solides, l'attaque toujours muette... Les notes du match pour les Verts

L'ASSE a enchaîné un 11e match sans victoire et un troisième match nul consécutif en partageant les points avec Angers vendredi soir. Voici nos notes pour les protégés de Claude Puel.

Zapping But! Football Club ASSE : les enjeux de la rencontre face à l'Olympique Lyonnais

MOULIN (6)

Depuis quelques matches, après un passage difficile, il rassure. Et là, il a été décisif, d'abord sur une frappe croisée de Cabot (29e), puis sur une tête à bout portant de Fulgini renvoyée sur son poteau (46e). Il reste désormais sur deux clean sheets.

DEBUCHY (6)

Toujours invaincu cette saison quand il a débuté, le capitaine stéphanois a sauvé plusieurs situations dangereuses. Un vrai pompier de service ! Pas étonnant si l'ASSE va mieux depuis son retour de blessure...

MOUKOUDI (5,5)

Le Camerounais fait parler sa puissance physique depuis quelques semaines. Il a bien maîtrisé Bahoken, peu en vue. Et il a rattrapé des coups.

KOLODZIEJCZAK (4,5)

En première mi-temps, il a énormément souffert, les Angevins passant trop facilement dans sa zone. Il aurait pu concéder un penalty pour avoir accroché Cabot (32e). Heureusement, il s'est bien repris au retour des vestiaires. Il a beaucoup mieux fini.

TRAUCO (5)

Cabot lui a posé des soucis en début de match. Mais il s'est accroché et a confirmé ses bonnes dispositions du moment, délivrant deux ou trois centres qui auraient mérité plus de présence dans la surface angevine...
NEYOU (6)

Le Vert le plus dangereux du match, ça été lui. Bernardoni a dû s'employer pour sortir ses deux frappes, une du gauche (59e), l'autre du droit (92e). Un match qui ne peut que l'encourager à tenter plus souvent sa chance.

CAMARA (5), puis RIVERA

Moins en vue que Neyou, Camara n'a pas ménagé ses efforts dans l'entre jeu, même s'il a encore eu trop de déchet dans ses transmissions. Remplacé en fin de partie par RIVERA, qui a vu sa frappe de dernière minute contrée in extremis (93e).

BOUANGA (4), puis GOURNA

Ailier droit en première mi-temps, Bouanga a eu la malchance de contrer une bonne frappe de Boudebouz (36e) avant de gaspiller une balle de contre (40e). Plus dangereux lorsqu'il a basculé à gauche, il a décoché le premier tir cadré des Verts, trop écrasé (52e). Mais sa prestation d'ensemble a encore été décevante. Remplacé en fin de partie par GOURNA.

BOUDEBOUZ (5), puis AOUCHICHE

Pour sa première titularisation de la saison à Geoffroy-Guichard, Boudebouz a apporté son calme, sa technique et ses coups de pied arrêtés, qui ont amené plusieurs fois le danger. Il a eu tendance à décrocher un peu trop bas mais il aurait pu marquer si Bouanga n'avait pas contré sa frappe (36e). Moins en vue en deuxième mi-temps, il a été remplacé par AOUCHICHE, qui a bien redynamisé l'équipe. Percutant, inspiré, c'est lui qui a décalé Neyou sur la meilleure occasion stéphanoise (92e).
NORDIN (3), puis KHAZRI

D'abord à gauche avant de permuter avec Bouanga, Nordin a démarré son match en écrasant trop sa frappe (11e). Mais il a ensuite complètement disparu. Transparent jusqu'à son remplacement par KHAZRI, plus remuant mais tout aussi inefficace.

HAMOUMA (4), puis ABI

En pointe, Hamouma a multiplié les appels mais il n'a valu que par ses percussions et ses centres. Aucune occasion à son actif. Remplacé par ABI, encore moins présent que l'ancien caennais dans la surface angevine...