Caméra de Canal+ au Parc des PrincesCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
REMONTÉ

ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL : la phrase choquante de Vincent Bolloré (Canal+) qui fait trembler la Ligue 1

Le patron de Vivendi, Vincent Bolloré, à qui appartient Canal+, n'aurait pas l'intention de faire des fleurs aux présidents des clubs de L1 qui avaient décidé de se passer de sa chaîne il y a deux ans.

Ce jeudi, la LFP tient un conseil d'administration extraordinaire pour tenter de trouver une issue à la crise sans fin des droits TV. Crise qui s'est aggravée suite à l'annonce par le président de Canal+, Maxime Saada, d'un prochain appel d'offres car, selon lui, la valeur du championnat de France a chuté et il est hors de question pour sa chaîne de payer des tarifs exorbitants. Les présidents de clubs sont inquiets et ils ont de quoi l'être. Surtout s'ils ont lu Le Monde aujourd'hui…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"Je veux les voir à genoux dans une mare de sang"

Dans un long article consacré aux droits TV et à la stratégie de Canal+, on apprend ainsi que Vincent Bolloré, patron de Vivendi, maison-mère de Canal+, a déclaré au sujet des présidents de Ligue 1 : "Je veux les voir à genoux dans une mare de sang". Rien que ça ! Le dirigeant n'a évidemment pas digéré le scénario de 2018, quand le football français avait superbement ignoré la chaîne cryptée pour s'offrir à Mediapro.

Toutes les manœuvres de Canal+ depuis que le groupe sino-espagnol a fait savoir qu'il était dans l'incapacité de payer sont sans doute liées à cette déclaration de Bolloré. La vengeance est un plat qui se mange froid et les présidents de clubs de L1 vont rester à table un long moment…