OL – L’oeil de Denis Balbir : « Bruno Genesio mériterait d’être reconduit »

OL : la rumeur Juninho, le podium... Bruno Genesio sans tabou

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Durant cette trêve internationale, notre consultant se mouille sur l’avenir de Bruno Genesio à l’OL.

« Le 2 avril prochain, Jean-Michel Aulas clarifiera l’avenir de Bruno Genesio sur le banc de l’OL. Durant cette trêve internationale, le sujet a beaucoup fait parler. Personnellement, je pense que Genesio est un bon entraîneur et qu’il est discrédité de manière injuste par certains supporters. Par certains spécialistes aussi qui se moquent souvent du « Pep » Lyonnais. Je l’ai déjà dit : les supporters lyonnais sont trop gâtés. Ils ne se rendent pas compte de ce qu’ils ont, de la chance de jouer l’Europe tous les ans.

Avec Genesio, on va toujours dans le sens des critiques. Ça se plaint du jeu lyonnais. Oui, comme partout, sur certains matches, on s’ennuie. Oui, cette équipe a des trous d’airs. Mais on oublie que dans l’ensemble l’OL propose quand même un jeu très offensif, que si Nabil Fekir est redevenu important à Lyon c’est parce que Genesio l’a responsabilisé avec le capitanat… Au moment du bilan, je suis persuadé qu’on sera encore très injuste avec Genesio en oubliant tout ce qui a été bien fait. En omettant aussi le fait qu’on parle d’un enfant du club, de quelqu’un qui a défendu avec amour ces couleurs et travaillé dans l’ombre au sein du staff.

« Jean-Michel Aulas et la tentation du grand nom »

Est-ce que Bruno Genesio va être conforté la semaine prochaine ? Difficile à dire… L’Olympique Lyonnais est à un tournant. Pour Jean-Michel Aulas, le choix sera très compliqué. Je n’aimerais pas être à sa place. Se défaire d’un entraîneur performant et du cru, c’est pire que tout. Ça l’est encore plus sans savoir qui va le remplacer. Après, le président lyonnais vient d’avoir 70 ans et rentre dans la dernière ligne droite de son mandat. Peut-être aura-t-il envie de frapper un grand coup médiatique sur le banc ? Mais est-ce qu’un grand nom sera forcément gage de réussite sportive ? Pour performer en Coupe d’Europe, il faudra un gros Mercato derrière, pas forcément que des promesses de 17 ans chipés au PSV Eindhoven ou ailleurs… Est-ce qu’un entraîneur de renom peut faire venir à Lyon des joueurs chevronnés et taillés pour l’Europe ? On parle beaucoup de Laurent Blanc. Pourquoi pas ? S’il peut rebondir à Lyon avec une marge de manœuvre… Mais Jean-Michel Aulas passera-t-il le cap ? Aujourd’hui, l’incertitude est totale.

«  Que ce soit les Bad Gones, les X ou les Y, je ne pense pas que le football soit leur métier »

Bruno Genesio mériterait d’être reconduit. Il a les résultats, sait communiquer avec son président, connait tous les rouages de l’OL… Si on lui propose de rester, dira-t-il forcément oui ? Tout ce que j’espère c’est que s’il décide de partir, il ne le fera pas en se pliant à la vindicte populaire. Je trouverais ça scandaleux de donner un tel pouvoir à des supporters. Ça voudrait dire quoi ? On n’est pas content. On manifeste. On va voir le président et on lui dit de virer le coach sous prétexte qu’il est « pourri ». On publie un communiqué… Mais qui sont-ils pour parler ? Que ce soit les Bad Gones, les X ou les Y, je ne pense pas que le football soit leur métier et qu’ils soient tous de grands entraîneurs en puissance. Je sais que Bruno Genesio est affecté par ce qui se dit sur les réseaux sociaux. Avec le temps, il dit s’être forgé une carapace. C’est sans doute vrai. Ce qui est sûr, c’est que ces attaques incessantes contribuent à l’usure que tout entraîneur connait. A-t-il atteint son seuil de tolérance ? Je n’espère pas pour lui… »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

Amoureux du foot, votre APPLICATION BUTFOOTBALLCLUB est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play