FC Nantes : Domenech fait une annonce qui va ravir les supporters
Raymond DomenechCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
FORMATION

FC Nantes : Domenech fait une annonce qui va ravir les supporters

Accueilli avec beaucoup de scepticisme par les supporters du FC Nantes, Raymond Domenech veut pourtant s'attacher à relier l'équipe première au centre de formation, l'une des marques de fabrique des Canaris.

C'est peu dire que Raymond Domenech n'a pas été bien accueilli au FC Nantes. Entre le fait qu'il n'avait plus exercé depuis 2010 et le fiasco de la Coupe du monde 2010 avec l'équipe de France, son image troublée, son côté très pragmatique, il ne semblait pas devoir coller avec les standards des Canaris. Et effectivement, les deux premiers matches de son équipe ont été à l'opposé de ce que le fameux jeu à la nantaise a véhiculé pendant des décennies. Mais dans l'interview qu'il a accordée à Ouest-France, le technicien a tenu à rassurer les supporters : contrairement à ce qu'a pu faire Christian Gourcuff, par exemple, lui compte bien s'appuyer sur la formation, l'un des piliers du FCN depuis un demi-siècle.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

"Il doit y avoir un appel d'air des pros"

"Je ne joue pas un rôle. Je suis moi dans un club qui a une histoire. J’ai adopté les couleurs, la mentalité et l’envie de faire quelque chose ici. Je suis un peu caméléon. Je me pose quelque part, j’y suis et je fais partie du paysage très vite. En plus, celui-là me va très bien parce que cette culture de la formation me correspond. Dans un club où il n’y a que des super stars, on manage différemment que dans un club familial. Ici, non, je suis chez moi."

"Il doit y avoir un appel d’air des pros, c’est-à-dire avoir dans l’effectif un minimum de cinq à six joueurs issus du centre. Ça crée un cercle vertueux et c’est aussi plus facile de recruter des jeunes quand on démontre qu’on les fait jouer. C’est pour cela qu’avant de prendre un joueur au mercato, il faut regarder si nous en avons, au centre, qui peut intégrer le groupe et que nous pouvons valoriser. On va bouger les lignes dans les effectifs pour qu’ils aient le sentiment de progresser."