Nasser Al-Khelaïfi (PSG)Lancer le diaporama
ASSE : le calendrier de fin de saison des Verts en Ligue 1
+10
Nasser Al-Khelaïfi (PSG)Credit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Bastien Aubert
RÉSURGENCE

ASSE, FC Nantes, RC Lens, PSG, OL, OM : rebondissement pour le fair-play financier !

En raison de la crise sanitaire, l’UEFA va bel et bien entamer un processus de réforme du fair-play financier... sans pour autant imaginer le faire disparaître.

Zapping But! Football Club Top 20 : joueurs en fin de contrat

L’UEFA réfléchir bel et bien à une nouvelle mouture du fair-play financier. Comme cela a déjà été évoqué mercredi à l’étranger, le thème de l’échange qui s’est tenu hier matin en visioconférence entre des membres de l’instance. « Cette discussion n’est pas le prélude de la fin du fair-play financier créé en 2010 à l’initiative de Michel Platini, assure L’Équipe dans son édition du jour. Elle visait cependant à réfléchir à des aménagements pour les années à venir, tout en garantissant que la gestion des clubs demeure saine. »

« Nous n’en sommes qu’au début du processus, il n’y a rien de concret et la suppression du fairplay n’est pas envisagée, confie un proche des débats. Mais en raison de la crise actuelle, des changements sont à mettre en place car il y a des pertes qui ne sont pas dues à une mauvaise gestion. Et il y a déjà eu des ajustements depuis la création du fair-play il y a dix ans. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

Le fair-play financier est encore loin d'être mort

La volonté de l’UEFA est d’impliquer dans cette réflexion les clubs, les Ligues mais aussi l’Union européenne. Le football est impacté à hauteur de 8 milliards d’euros environ sur les saisons 2019-2020 et 2020-2021 par la crise du Covid-19 selon l’UEFA. À la fin avril, un chiffre plus précis devrait être communiqué par la Confédération. Certains soupçonnent les grands clubs européens de vouloir profiter de la crise pour faire table rase du fair-play financier. Si cette option ne semble pas d’actualité, les futurs ajustements pourraient alléger les contraintes qui pèsent sur les clubs.

Pour résumer

En raison de la crise sanitaire, l’UEFA va bel et bien entamer un processus de réforme du fair-play financier... sans pour autant imaginer le faire disparaître.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert
Albums Photos