OL – Mercato : Jean-Michel Aulas multiplie les gros salaires pour sa jeune garde

OL : Juninho, Sylvinho... Jean-Michel Aulas avoue avoir cédé face aux critiques

Si l’OL ne dispose d’aucun salaire extravagant dans son effectif, le club s’attele surtout à grassement rétribuer ses jeunes talents pour les garder.

Comme chaque année, L’Equipe s’est intéressé aux salaires des joueurs de Ligue 1. Et comme chaque année, le média a révélé le Top 10 des salaires de l’Olympique Lyonnais. Surclassés par le PSG, l’AS Monaco ou encore l’OM sur leurs plus gros émoluments, les Gones voient même Rennes faire mieux qu’eux avec Hatem Ben Arfa, lequel touche plus que Memphis Depay, plus gros salaire lyonnais cette saison avec 360 000€ brut mensuel.

Mapou Yanga-Mbiwa l’anomalie du top 10

Malgré tout, avec une moyenne de 150 000€ mensuel, Lyon reste le quatrième club qui paie le mieux en France. Seulement 80 000€ séparent le 2e salaire de l’effectif (Nabil Fekir, Moussa Dembélé et Houssem Aouar, tous ex-aequo à 300 000€ brut par mois) du 10e (co-détenu par Anthony Lopes, Tanguy Ndombélé et Jason Denayer à 220 000€ par mois). S’il vient à aligner cinq capes en Bleus, Ndombélé rejoindra automatiquement Fekir and Co à la 2e place. Dans le Top 10, un seul élément fait tâche : Mapou Yanga-Mbiwa, sous contrat jusqu’en juin 2020 et émargeant à 280 000€ alors qu’il ne joue pas.

Même de gros salaires ne suffisent pas

On note d’ailleurs qu’à l’OL, les jeunes récemment prolongés ne sont pas perdants. Pourtant, cela ne protège pas Lyon de nouveaux départs possibles à la Willem Geubbels. Titouan Thomas, Florent Da Silva et Rayan Cherki, trois de ses Espoirs, tardent à signer leur premier contrat professionnel « à des hauteurs dignes d’un joueur confirmé de Ligue 1 » et demeurent très courtisés par les géants européens.

Arnaud Carond