OM : Aulas disposerait à l’OL d’un atout que n’aura jamais Eyraud à Marseille

Manuel Amoros considère que Jacques-Henri Eyraud n’a pas le même aplomb que Jean-Michel Aulas pour motiver ses troupes.

Manuel Amoros, l’ancien latéral de l’OM et de l’équipe de France, était l’invité du plateau TV du FC Marseille lundi, où il a évoqué l’actualité du club phocéen. Amoros a loué la capacité de Jean-Michel Aulas de rameuter ses troupes à l’OL, une qualité que n’a pas, selon lui, son homologue marseillais Jacques-Henri Eyraud. «Il y a la force des présidents. Lyon a perdu à Monaco, Aulas va leur mettre une pression et ils ne vont pas perdre beaucoup de matches d’ici la fin de la saison. Malheureusement Eyraud n’est pas dans ce tempérament là. Et c’est ça qui est un peu dommage. Parce qu’au vu du match que l’OM a fait à Rennes avec une première mi-temps vraiment dégueulasse, il aurait pu gueuler. »

Et à Amoros de rappeler les bonnes vieilles méthodes de Bernard Tapie sur la Canebière…

« A l’époque avec Tapie si on faisait une mi-temps comme ça, même si on gagnait 2-0, il rentrait dans le vestiaire et il nous engueulait. Il nous disait « C’est pas possible qu’est-ce que vous foutez ! Vous ne donnez pas du spectacle c’est pas normal, on peut gagner 3 ou 4-0, jouez mieux ». Et là il n’y a pas de révolte d’au-dessus. Les joueurs quelque part s’en foutent ; qu’on gagne, perde ou fasse match nul le président ne leur dira jamais rien. Le jour où Lyon va venir à Marseille vous allez voir comment Aulas va les motiver, les surmotiver, leur mettre une pression énorme. Malheureusement Eyraud lui ne le fait pas.»

Laurent HESS

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000