OM : DNCG, déficit record… Le bras droit de Frank McCourt sort du silence !

McCourt, OM

 Dans le rouge selon le rapport dévoilé hier par la DNCG, l’Olympique de Marseille a volontairement fait le choix de creuser son déficit en 2017-2018… Pour mieux repartir de l’avant.

Dans l’oeil de l’UEFA et de son fair-play financier, l’OM est pointé du doigt suite au rapport de la DNCG publié mercredi. En effet, le club phocéen affiche l’un des plus gros déficit de l’élite (-78,5 M€) et sa situation, ainsi que celle du LOSC, pousse la DNCG à envisager la création d’un fair-play financier à la française pour éviter que la bulle spéculative n’explose.

Baptiste Viprey, directeur administratif et financier de l’OM, a écrit à la Provence pour assurer que la situation économique du club n’était pas aussi désastreuse que les chiffres de la DNCG sur 2017-2018 le laissaient penser.

« Pas de panique, on gère », assure l’OM !

Expliquant qu’il s’agissait d’une stratégie validée par Frank McCourt visant à faire de lourds investissements sans ventes importantes de joueurs, le dirigeant olympien assure que tout est déjà sous contrôle et qu’il n’y a aucune crainte à avoir :

« Notre situation financière est aujourd’hui beaucoup plus saine. Le club n’a pas la moindre dette bancaire contractée par exemple auprès de fonds d’investissement cherchant des rendements financiers à court terme. Et nous entendons poursuivre dans cette voie car une situation financière saine et équilibrée est, à côté de nos ambitions sportives, un des piliers de notre projet. Nous travaillons d’ailleurs sur cette question en étroite collaboration avec les autorités du football européen et française, et nous mettons en place des initiatives visant à diversifier nos sources de revenus ».

Arnaud Carond