FC Nantes : le repreneur prend son premier coup de pression !

false

L’Anglais Benjamin Leigh Hunt n’est pas encore propriétaire du FC Nantes que la maire de la ville lui a déjà envoyé un message clair.

Hier vendredi, c’était jour de conseil municipal à Nantes. Forcément, l’actualité du FCN a fait parler les politiques, la vente du club par Waldemar Kita à l’Anglais Benjamin Leigh Hunt étant un sujet sensible. La maire de la ville, Johanna Rolland, a révélé ce qu’elle comptait dire au futur repreneur, qu’il s’agisse de Hunt ou d’un autre.

« Je lui rappellerai quelques grands principes auxquels je suis attachée. D’abord, l’engagement dans la durée pour le club. Ensuite, le maintien des tarifs populaires, pour l’accessibilité au stade du plus grand nombre. Enfin, c’est important de travailler en lien avec toutes les associations de supporters. »

Johanna Rolland s’est déclarée favorable à l’actionnariat populaire, qui permettrait aux supporters d’avoir voix au chapitre. De là à penser qu’il s’agit d’un discours populiste, il n’y a qu’un pas… Le dossier de reprise connaîtra une avancée majeure mercredi prochain quand il sera examiné par la DNCG.

R.N.