FC Nantes : Waldemar Kita bel et bien visé par les perquisitions policières

Hier, comme nous vous le signalions, des perquisitions ont eu lieu au siège du FC Nantes, à la Jonelière ainsi qu’à Paris. Le président du club nantais, Waldemar Kita, est bel et bien visé.

Hier, lorsque l’information est tombée, plusieurs sources indiquaient que les perquisitions étaient liées au transfert de l’attaquant, Anthony Limbombé. Il n’en est rien.

C’est en effet le président Waldemar Kita qui est visé pour des faits présumés de fraude fiscale, comme le rapporte depuis quelques minutes le site de Ouest-France. Le Parquet National Financier confirme ainsi mener des investigations liées à « la situation fiscale personnelle » du président du Football Club de Nantes.

Ouest-France qui pose également cette question : « s’agit-il de la suite logique des révélations de nos confrères de Médiacités , qui décrivaient, en mars 2018, un « montage financier exotique » qui domiciliait le siège du club dans l’agglomération bruxelloise, à la même adresse que 82 sociétés qui y avaient une boîte à lettres ? »

L.T.

 

Supporters NANTAIS, votre APPLICATION 100% Canaris est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play