Stade Rennais : Mercato, pression, Euro… Steven Nzonzi sort du silence

true

Grosse recrue de l’hiver dernier au Stade Rennais, Steven Nzonzi a vu son prêt prolongé d’un an en Bretagne. Le Champion du Monde s’exprime peu, ses mots dans Ouest-France sont donc intéressants. Morceaux choisis.

Sur son nouveau prêt à Rennes

« C’est intéressant pour moi, parce que ça me permet de faire une préparation avec le club, de connaître un peu plus encore tout le monde, même si je m’étais déjà bien intégré. C’est un groupe dans lequel je me sens bien. C’est la continuité des trois mois que j’avais déjà faits ».

Sur l’ambition et le recrutement rennais

« Mon sentiment, c’est qu’il y a un groupe avec de bons joueurs. Après, ce qui se passe à l’intérieur du club, ce n’est pas à moi de le commenter, mais c’est toujours très positif de voir certains joueurs arriver. C’est intéressant, à partir du moment où le groupe continue à bien travailler et à progresser ».

Sur la pression ressentie autour de son statut

« Peut-être un peu plus que dans les autres clubs, oui. Parce que je suis Français, je n’avais jamais eu l’occasion avant de jouer en Ligue 1. Je savais qu’il y allait avoir de l’attente. Après, par rapport au titre de champion du monde… Je ne lis pas les médias, donc la pression est là, mais je ne la ressens pas plus que ça. Je reste concentré sur ce que je fais. C’est plutôt le regard des autres qui a changé. Mon approche du jeu est toujours la même (…) Je m’en moque complètement de la notoriété. Ça ne m’a jamais intéressé, elle n’est pas importante. Le plus important, c’est le travail que l’on fait sur le terrain. Qu’il soit mis en valeur quand il est bon, et voilà ».

Sur l’Euro 2021

« Non, ce n’est pas un objectif majeur. Mon objectif, c’est de faire de bonnes performances en club. À partir du moment où il y aura ces performances, ce sera un bonus de participer à ces échéances. À partir du moment où on a goûté à certains moments en équipe de France, c’est toujours un plaisir de représenter le pays. Mais je sais que ça passe par de bonnes performances en club ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008