OL – FC Barcelone (0-0) : charmé par 3 Lyonnais et outré par Depay, Pierre Ménès oublie Messi

Pierre Ménès a analysé en profondeur le match nul et vierge entre l’OL et le FC Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des champions au Groupama Stadium (0-0).

La montagne a accouché d’une souris. Annoncé comme un régal pour les amateurs de beau jeu, le choc entre l’OL et le FC Barcelone a été très décevant hier au Groupama Stadium en 8e de finale aller de la Ligue des champions (0-0).

Pierre Ménès ne s’en cache pas, il est vraiment déçu. « L’information principale après ce match aller entre Lyon et le Barça, c’est que les Lyonnais sont toujours en vie avant d’aller au Camp Nou dans trois semaines. Ce 0-0 n’est pas un score idéal à domicile mais ce n’est pas rédhibitoire non plus dans l’optique de la qualification, a-t-il résumé sur son blog. À part ça, le match s’est avéré très décevant, de part et d’autre d’ailleurs. Côté lyonnais, on a l’impression que les joueurs de Génésio n’ont pas tout fait pour remporter ce match. Et côté catalan, l’équipe a été bien trop maladroite dans le dernier geste, malgré une domination totale en seconde période. »

Concernant les récompenses individuelles, Ménès a souligné les bonnes prestations de trois joueurs lyonnais : « Certains joueurs ont été héroïques défensivement. Comme d’habitude, Lopes a été grandiose. Mention spéciale aussi à Dubois très intéressant côté droit et à Denayer qui a régné dans l’axe. » D’autres un peu moins : « Je serai moins élogieux concernant la prestation de Traoré, assez scandaleuse notamment au niveau défensif. Quand tu joues à droite dans un 4-2-3-1, t’es obligé d’aller aider ton latéral, surtout quand il y a Dembélé et Alba en face. Quant à Depay, fantomatique mis à part une frappe à côté en seconde période et qui passe son temps à dire qu’il veut jouer dans un grand club, ce n’est certainement pas avec des prestations de cet acabit qu’il va donner envie aux grands clubs en question. »

Enfin, le consultant de Canal+ ne s’est pas étalé sur la performance assez neutre de Lionel Messi, malgré une liberté étonnante sur le pré. « J’ai été un peu interloqué par la manière dont les Lyonnais ont défendu face aux vagues barcelonaises qui déferlaient et la liberté quasi-totale dont ont joui Dembélé et Messi dans l’organisation du jeu. Heureusement que les Catalans se sont montrés très peu inspirés à la finition, à l’image de Suarez qui a tout raté et s’est encore montré horripilant », a-t-il conclu.

JP