OL : les 4 arguments qui font de Peter Bosz le coach parfait pour l'après-Garcia
Peter Bosz, futur coach de l'OL ?Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
FUTUR COACH

OL : les 4 arguments qui font de Peter Bosz le coach parfait pour l'après-Garcia

Depuis le refus de Christophe Galtier, Peter Bosz (sans club, 57 ans) est devenu le favori au banc de l'OL. En même temps, il coche beaucoup de cases pour le tandem Aulas – Juninho.

Zapping But! Football Club OL : tops, flops, avenir... le bilan de la saison 2020-2021 des Gones

Il a une belle expérience

Même s'il a assez peu gagné, Peter Bosz peut s'enorgueillir d'un joli CV. A 57 ans, le technicien batave a dirigé plusieurs clubs d'Eredivisie (De Graafschap, Heracles Almelo, Vitesse Arnhem, Ajax Amsterdam), a officié en Israël (Maccabi Tel Aviv) et surtout dans deux grands clubs allemands (Borussia Dortmund, Bayer Leverkusen). Des expériences variées qui l'ont conduit, dans sa plus belle année, jusqu'en finale de la Ligue Europa en éliminant l'OL (2016-17). Une compétition dans laquelle Lyon essaiera de briller l'an prochain puisque l'objectif fixé est le dernier carré.

Sa philosophie de jeu plait à Juninho

Ce n'est pas un scoop, Juninho aime le 4-3-3. Du temps où il était joueur, c'était la « patte » de l'OL. Dans son recrutement, le directeur sportif brésilien a souvent travaillé sur des joueurs pour évoluer dans cette configuration. Ce qui tombe bien car Peter Bosz est un apôtre de ce système également. Biberonné au « football total » et à l'Ajax de Cruyff, l'ancien coach du Bayer prône un style très offensif avec un gros pressing. Un projet qui colle pleinement à l'OL qui se cherche ce genre d'identité.

Il ne laisse rien passer

Juninho n'a pas apprécié le management sauce Rudi Garcia : dur avec les jeunes, faible face aux cadres de l'effectif. Avec Peter Bosz, c'est l'occasion de ramener un peu de discipline dans le vestiaire. Le Néerlandais est connu pour loger tout le monde à la même enseigne sans faire de hiérarchie ni de passes droits. Pour resserrer la vis et remettre les joueurs face à leurs responsabilités aux entraînements, c'est ce dont l'OL a besoin.

Il parle français (et c'est important pour JMA)

On le sait : Jean-Michel Aulas a du mal à faire confiance en un technicien étranger. Depuis le début de son mandat, seul Sylvinho – premier choix de l'ère Juninho – ne parlait pas la langue de Molière. Avec Peter Bosz, il pourra compter sur un coach francophone. En effet, le Néerlandais, qui a passé trois ans à Toulon du temps où il était joueur (1988-91), correspond à ce critère.

Pour résumer

Favori pour devenir le nouveau coach de l'OL, le néerlandais Peter Bosz (libre, 57 ans) coche de nombreuses cases dans le projet porté par Juninho.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz