Didier Deschamps
Didier DeschampsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MENACE

Equipe de France, FC Nantes : un danger fatal à Domenech plane sur Deschamps

Si l’équipe de France a composté son billet pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar dès samedi, Didier Deschamps n’en reste pas moins en sursis après la phase finale qui se disputera au Qatar l’hiver prochain.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : le monde du football rend hommage à El Pibe de Oro

L’équipe de France va bien. Qualifiés pour la Coupe du Monde 2022 suite à leur brillante victoire samedi au Parc des Princes face au Kazakhstan (8-0), les Bleus se sont envolés ce matin depuis Villacoublay pour Helsinki afin de se mesurer demain à la Finlande dans un match comptant pour du beurre (20h45). Ce sera l’occasion pour Didier Deschamps de peut-être procéder à quelques tests pour le futur.

Il sera ensuite temps d’organiser le calendrier menant les Bleus au Qatar (18 novembre-21 décembre 2022). Le sélectionneur de l’équipe de France arrivera d’ailleurs en fin de contrat à ce moment précis. « Didier va faire la Coupe du monde et on verra après, a confirmé Noël Le Graët la semaine dernière. Nous sommes assez proches pour en discuter en temps voulu. Ce n’est pas dans mon esprit de le prolonger actuellement, ni dans le sien. »

Risque pour un sélectionneur en fin de contrat ?

Cette situation est donc inédite pour le boss des champions du monde. Le statut des sélectionneurs ne sort d’ailleurs jamais renforcé d’une telle situation. « Jacques Santini l’avait appris à ses dépens à l’Euro 2004. Sans visibilité à la FFF, il avait même anticipé en s’engageant avec Tottenham, rappelle L’Équipe. Ce fut aussi le cas pour Raymond Domenech en 2010, mais il sortait déjà d’un Euro très compliqué en 2008. Ce flou contractuel n’a donc jamais véhiculé un climat de sérénité. »

Une prolongation avant la phase finale peut en effet conforter le sélectionneur par rapport à l’opinion publique mais surtout les joueurs qui pourraient avoir des comportements différents et inappropriés en se disant que l’actuel coach ne sera pas le prochain. A contrario, Deschamps peut se dire qu’il a les mains totalement libres et arbitrer radicalement certains dossiers.

Qualifiée, la France n'a plus grand chose à jouer ce mardi soir en Finlande. Venez parier chez France Pari. La cote des Bleus est à 1,57 contre 3,65 le nul et 5,00 la victoire finnoise.

Pour résumer

Si l’équipe de France a composté son billet pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar dès samedi, Didier Deschamps n’en reste pas moins en sursis après la phase finale qui se disputera au Qatar l’hiver prochain. La situation est risquée.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert