Loïc PerrinCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRITIQUES

ASSE : un historique s'attaque à Soucasse... mais aussi à Perrin

Au micro de France Bleu, Patrick Guillou, qui a commenté le match ASSE-Rodez (0-2) samedi pour beIN, s'est lâché à propos des décideurs du club. Critiquant notamment le triumvirat Soucasse-Perrin-Rustem. C'est la première fois que l'ancien capitaine des Verts est ainsi attaqué...

Zapping But! Football Club TOP 10 des meilleurs buteurs de Ligue 2 BKT

Ceux qui ont suivi Saint-Etienne-Rodez (0-2) samedi savent combien Patrick Guillou a souffert devant la nouvelle défaite de son club de cœur. Défaite qui laisse les Verts à la dernière place du classement de Ligue 2. Effaré, Guillou a méchamment critiqué les joueurs au micro de beIN pendant la partie. Mais lundi, c'est à France Bleu qu'il a livré une analyse plus approfondie de la situation, s'attaquant cette fois au triumvirat en place depuis un an, composé de Jean-François Soucasse, sur la sellette, Samuel Rustem mais aussi Loïc Perrin, jusque-là intouchable en raison de son statut d'ancien capitaine et idole du Chaudron.

"Personne n'a compris au club l'urgence de la situation. Alors on va faire des déclarations d'intention, on va faire des jolis communiqués, mais ça ne change pas grand-chose au fond du problème. À un moment donné, ceux qui étaient présents dans la salle après la conférence de presse ont vu quelque chose de surréaliste. Apparemment, le coup de poker, le coup de jeter tous les jetons sur la table de la part du comité exécutif ou de la part de l'exécutif a réussi puisqu'on reste dans une situation inchangée. J'en parle parce que j'étais présent donc je l'ai vu et je l'ai entendu. Donc à un moment donné, c'était de faire une démonstration de force aussi par rapport aux actionnaires, ça a réussi. Tant mieux pour le comité exécutif. On n'est pas là pour demander la tête des uns et des autres. On est là pour demander apparemment aussi des comptes. Et quand je dis "on", ce sont ceux qui aiment le club et ce sont les supporters. Aujourd'hui, ça fait depuis presque un an que ce triumvirat est en place. On est déjà à plusieurs entraîneurs (ndlr : 4 entraîneurs différents), on en est quand même à des mouvements de joueurs assez conséquents, plus d'une trentaine ou d'une quarantaine de joueurs."

Pour résumer

Au micro de France Bleu, Patrick Guillou, qui a commenté le match ASSE-Rodez (0-2) samedi pour beIN, s'est lâché à propos des décideurs du club. Critiquant notamment le triumvirat Soucasse-Perrin-Rustem. C'est la première fois que l'ancien capitaine des Verts est ainsi attaqué...

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.