FC Nantes - Mercato : Kita finalise un gros transfert avant les barrages
Waldemar KiaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉPART EN VUE

FC Nantes - Mercato : Kita finalise un gros transfert avant les barrages

Alors que le FC Nantes jouera sa survie dans l'élite demain et dimanche face au TFC, son président, Waldemar Kita, finalise la vente de Randal Kolo Muani à l'Eintracht Francfort.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

Dans l'attente du dénouement des barrages L1-L2, les dirigeants du FC Nantes peuvent difficilement se projeter sur la saison prochaine. Une relégation entraînerait une fuite importante des talents, de même que le départ d'Antoine Kombouaré. Un maintien entraînerait une prolongation du Kanak mais sans doute que celui-ci voudrait bouleverser son effectif. La seule certitude, finalement, c'est que les Canaris vont devoir vendre leurs meilleurs joueurs.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Finalisation dans les prochains jours

Parmi ceux-ci figure Randal Kolo Muani. A 22 ans, l'attaquant a sorti une très grosse saison ponctuée de 9 buts et 8 passes décisives. Si jamais le FC Nantes devait continuer dans l'élite, l'artisan principal de son maintien, ce serait lui. Son explosion a attiré le regard de nombreux clubs, le dernier en date étant le PSG, contre qui le natif de Bondy avait brillé lors du succès 2-1 au Parc des Princes.

En contacts depuis de nombreux mois avec l'Eintracht Francfort, Kolo Muani serait, de source allemande, sur le point de s'y engager. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung annonce que le club et le joueur sont désormais totalement d'accord sur un futur contrat et que les dirigeants des Aigles négocient directement avec Waldemar Kita. Le transfert pourrait être bouclé dans les prochains jours, soit avant la fin des barrages. Une façon de se prémunir financièrement de toute déception sportive…

Pour résumer

Si le FC Nantes ne sait pas s'il jouera en L1 ou en L2 la saison prochaine, son président, Waldemar Kita, finalise la vente de Randal Kolo Muani.

Raphaël Nouet
Article écrit par Raphaël Nouet