FC Barcelone – Mercato : les 5 raisons de la colère de Lionel Messi

true

Lionel Messi (33 ans) aurait décidé de geler les négociations concernant sa prolongation au FC Barcelone, où il est sous contrat jusqu’en juin 2021. Voici pourquoi :

Marre d’être au cœur des problèmes 

S’il y a bien une raison à la colère de Lionel Messi, elle ne peut venir que d’en haut. L’attaquant argentin n’a plus aucune confiance en Josep Maria Bartomeu, surtout depuis que l’histoire du dénigrement de sa compagne Antonella Roccuzzo sur les réseaux est sortie dans la presse. 

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Barcelone

Pas d’atomes crochus avec Sétien

Mundo Deportivo l’a déjà avancé la semaine dernière : Messi n’a pas d’atomes crochus avec Quique Setién. L’attaquant argentin (33 ans) était même plus complice avec Ernesto Valverde, c’est dire l’ampleur des dégâts. « La Pulga » reprocherait notamment à son coach actuel de faire déjouer son équipe et d’être dépassé par les événements.

Épuisé des rumeurs sur son influence en interne

Non, Messi n’est pas le directeur sportif du FC Barcelone ! Non, Messi n’influence pas les compositions d’équipe pour mettre ses proches Luis Suarez ou Jordi Alba comme titulaires. Voilà deux rumeurs qui épuiseraient l’attaquant argentin, à qui s’entendrait dire à tort et à travers qu’il a un pouvoir démesuré en interne. 

Le titre déjà joué en faveur du Real Madrid

Autre thème purement sportif qui explique la colère de Messi : le fait que le titre soit déjà quasiment joué en Liga. Avec sa victoire contre Getafe sur penalty (1-0), le Real Madrid a pris quatre points d’avance sur le FC Barcelone. L’arbitrage ne dessert pas les Merengue. Messi le sait, et perd régulièrement ses nerfs sur le terrain depuis la reprise. 

La brouille avec Abidal

En début d’année, personne n’a oublié la passe d’arme musclée entre Messi et Éric Abidal. C’est exactement ce genre d’événements qui excède le capitaine blaugrana. Depuis, AS estime que les tensions existent toujours. Sans compter que Messi pourrait déjà faire une croix sur Neymar et/ou Lautaro Martinez ?

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013