Girondins : King Street veut se débarrasser du club mais…
Frédéric LonguépéeCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
OBSTACLE

Girondins : King Street veut se débarrasser du club mais…

Le fonds d'investissement américain King Street souhaite bien se débarrasser des Girondins de Bordeaux mais il en demande un prix trop élevé, selon le journaliste Romain Molina.

Hier soir, le journaliste Romain Molina participait au Talk du site WebGirondins. Plutôt bien informé sur les coulisses du football français, il a bien évidemment l'actualité du FCGB et notamment les relations houleuses entre l'actionnaire majoritaire, King Street, et les supporters. Pour lui, pas de doute, le fonds d'investissement américain veut vendre le club mais il se heurte à un gros problème…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

"Il y a un problème avec Fortress"

"Je suis très triste, car les Girondins restent un bastion du football français. C'est comme ce qu'il se passe à Valenciennes, c'est un scandale. Mais ça n'intéresse pas grand monde. Je peux comprendre certains fans, car leur plaisir, c'est le foot. King Street aimerait bien vendre les Girondins, mais il en demande beaucoup d'argent. Ils ont eu des approches. Mais aujourd'hui, il y a plein de clubs qui veulent vendre : Saint-Étienne et Nantes cherchent un actionnaire minoritaire, Nancy est en vente depuis des années, McCourt aimerait se séparer de l'OM…"

"Aujourd'hui, la moitié des clubs pros sont sur le marché. Bordeaux, le problème, c’est que les actionnaires n'étaient pas prêts à reprendre le club comme ça, ça leur tombe dessus. Mais il n'y a aucune ligne directrice. Quand tu parles aux gens de King Street, ils n'ont aucune idée de ce qu'ils vont faire. En plus, il y a un problème avec Fortress (un emprunt de 40 M€ doit être remboursé d'ici 2022)."