ASSE – OL (2-0) : le carnet de notes du derby

ASSE - OL : Geoffroy-Guichard attend son derby avec grande impatience

Grâce à des réalisations de Kévin Monnet-Paquet (9e) et Romain Hamouma (23e), l’AS Saint-Etienne a remporté le derby pour la troisième saison de suite à Geoffroy-Guichard (2-0).

Note du match : 15/20

Homme du match : Kévin Monnet-Paquet (7/10)

Saint-Etienne

Moulin (7,5) : Pour ce qui était probablement l’un des derniers matches de son intérim avant le retour de Stéphane Ruffier, il a été grand. Deux arrêts déterminants devant Ghezzal (47e) et Depay (54e). Présent dans les sorties aériennes.

Malcuit (6,5) :  C’était le match parfait pour montrer sa progression. Face à Depay puis Valbuena, l’ancien Niortais n’a pas manqué de montrer qu’il n’était pas qu’un bon contre-attaquant mais savait aussi défendre.

Théophile-Catherine (6) : Prestation impeccable et très propre de l’ex-joueur de Cardiff reconverti avec brio comme défenseur central.

Perrin (6) : Proche de marquer de la tête (21e), le capitaine des Verts a également sauvé les siens du 2-1 devant Valbuena (72e). Fidèle à lui-même.

Pogba (6,5) : Le Guinéen a retrouvé ses automatismes de latéral gauche. Une prestation solide face à Fekir puis Ghezzal et quelques bons centres à mettre à son crédit.

Saivet (6) : Regonflé par une excellente Coupe d’Afrique, le Sénégalais a réalisé un match plein. Passeur décisif pour Monnet-Paquet sur l’ouverture du score (9e).

Pajot (6) : La “pile” a couvert du terrain et parfaitement tenu le rôle de pointe basse du milieu de terrain. Un choix fort de Galtier à la place de Selnaes, rentré à la 77e.

Veretout (6) : Au diapason de ses coéquipiers dans l’entrejeu, l’ancien Nantais a mis le bleu de chauffe. Moins porté sur l’offensive qu’habituellement mais précieux.

Hamouma (7) : Bien revenu en 2017, l’ex-Caennais est le Monsieur plus du moment. Proche de délivrer une passe décisive sur corner (21e), il efface Lopes et marque dans le but du break (23e). Moins en vue sur la fin. A cédé sa place à Lemoine (87e).

Söderlund (6,5) : Le derby donne des ailes au Viking. S’il n’a pas marqué, l’ancien de Rosenborg est impliqué sur les deux buts. A la récupération sur l’ouverture du score (9e), à la passe pour lancer Hamouma (23e). Sanctionné d’un carton jaune pour accrochage avec Yanga-Mbiwa.

Monnet-Paquet (7,5) : Acclamé par les supporters qui lui ont même consacré une chanson, le Berjallien était galvanisé. Auteur de l’ouverture du score (9e), d’une belle reprise au dessus (15e) et de plusieurs percées décisives. Remplacé par N.Roux (75e).

Conclusion : Agressifs et révoltés de leur défaite à Auxerre en Coupe, les Verts ont livré une prestation pleine. Rarement cette saison on avait vu les Stéphanois aussi incisifs en première période.

Lyon

A.Lopes (5) : Le Portugais est allé chercher deux fois la balle au fond de ses filets sans rien pour y faire et a réalisé un bel arrêt sur une tête de Perrin (21e). Soirée frustrante.

Jallet (4) : Remplaçant au pied levé de Rafael, l’ex-Parisien manquait de rythme et ça s’est vu : mal aligné avec Mammana sur le 2-0 (23e) et peu tranchant dans ses centres.

Yanga-Mbiwa (3) : Peu rassurant dans ses relances et mis en difficulté par le pressing de Söderlund, l’ancien Romain est passé à côté de son match. Ses errements auraient pu durcir la douloureuse.

Mammana (2,5) : Meilleur défenseur de l’OL sur les derniers matches, l’Argentin était dans un jour complètement sans. Un contrôle raté pour donner le 1-0 à Monnet-Paquet (9e) puis un mauvais alignement sur le 2-0 (23e). Il s’en est jamais vraiment remis par la suite.

Morel (4) : Dans une défense qui a pris l’eau, le Lorientais n’a jamais remonté le niveau. Beaucoup d’approximation dans ses choix offensifs.

Tolisso (4) : Si l’on excepte une tête sur la barre (14e) qui aurait pu remettre les Lyonnais dans le match, le milieu rhodanien a connu une soirée compliquée,  bousculé dans la bataille de l’entrejeu et exclu pour un attentat sur Lemoine (93e).

Gonalons (4,5) : Un peu meilleur que face à Lille, le capitaine lyonnais n’a malgré tout pas retrouvé le niveau international qui était sien en fin d’année 2016.

Darder (4,5) : Buteur au match aller, l’Espagnol a manqué de fraicheur et de spontanéité dans ses choix. Quelques éclairs sporadiques. Remplacé par Ferri (81e), conspué par le Chaudron.

Fekir (3) :  Si l’on excepte un bon centre pour Corentin Tolisso (14e), l’international français n’a rien fait de bon durant ses 45 minutes sur le pré, récoltant même un carton jaune pour une faute pleine de frustration. Remplacé par Ghezzal (45e, 4), qui a manqué la balle du 2-1 seul face à Moulin (47e), placé juste au dessus un joli coup-franc (90e) et s’est fait exclure.

Lacazette (4) : Bien serré par le tenaille Théophile-Catherine – Perrin, le meilleur buteur lyonnais n’a eu que peu d’occasions de briller. Il s’est donc mis au service des autres et a servi idéalement Ghezzal maladroit dans le dernier geste (47e).

Depay (3) : La star néerlandaise du Mercato d’hiver est passée au travers de son premier derby. Souvent mangé dans son couloir par Malcuit, l’ancien Mancunien a manqué la balle de 2-1, butant sur Moulin avant d’être remplacé par Valbuena (65e), qui a amené du mieux dans le couloir gauche.

Conclusion : Complètement hors-sujet et lâchés par leur défense en première période, les Gones ont concédé une défaite des plus logiques. Un derby que les Lyonnais vont devoir évacuer rapidement s’ils veulent encore s’accrocher à leur mince espoir de podium.

Alexandre CORBOZ, à Geoffroy-Guichard.