LOSC : cas Soumaoro, peloton d’exécution… Christophe Galtier enrage contre la FFF !

RC Lens, LOSC : Galtier et Montanier font cause commune contre le « french bashing »

Remonté contre sa suspension et celle de son capitaine Adama Soumaoro, Christophe Galtier a vidé son sac en conférence de presse contre la FFF.

Comme nous vous l’indiquions plus tôt dans la journée, le LOSC a payé un lourd tribu après son passage en Commission de discipline de la FFF suite aux exclusions de Christophe Galtier et Adama Soumaoro lors de Rennes – LOSC (2-1) en Coupe de France.

Le coach nordiste a pris deux matches et un troisième en sursis, son défenseur et capitaine quatre rencontres.

Si la notification de la sanction est tombée sur le coup de midi, Christophe Galtier – passé en conférence de presse quelques minutes plus tard – n’a pas franchement apprécié cette décision.

Concernant Adama Soumaoro tout d’abord : « Il a été expulsé à la 18e minute, donc ça fait 5 matches, et non 4. C’est beaucoup. Je ne sais pas si Adama et le club feront appel. Il faudra prendre son mal en patience ».

« J’aurais préféré qu’on me dise précisément où j’allais plutôt que de me mentir »

Sur son cas personnel ensuite : « Ma suspension, je la trouve disproportionnée. Elle est incompréhensible à mes yeux. Hier, quand je suis rentré en commission de discipline, j’avais donc toute la commission ainsi que son président devant moi. Ce dernier m’a dit d’être à l’aise car je n’entrais pas dans un tribunal, que je n’allais pas être jugé. En fait, c’était un peloton d’exécution. J’aurais préféré qu’on me dise précisément où j’allais plutôt que de me mentir et de me faire des grands sourires en me disant qu’on m’avait compris pour que moins de 24 heures après, on me sanctionne aussi lourdement. Je trouve ça disproportionné. On me reproche des paroles envers Julian Stephan à la fin du match, des propos dégradants. Je me suis expliqué, c’est comme ça ».

Interloqué par la lourdeur des sanctions contre les Nordistes, surpris que Thomas Tuchel (PSG) ne prenne de son côté que du sursis, le Marseillais estime que le LOSC n’a pas été respecté : « Ma sanction renvoie à la réflexion de savoir si le LOSC est un grand club ou non. Est-ce que si j’avais été l’entraîneur d’un autre club, j’aurai écopé de la même sanction ? Je n’en suis pas sûr…»

Arnaud Carond

Supporters du LOSC, votre application 100% Lille est disponible :

La Version IOS (Iphone) est disponible sur ce lien

La Version Android (Samsung) est disponible sur ce lien

 

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.