OL : Aulas a dû remettre Genesio sur les rails après la claque du Camp Nou

OL – Mercato : Jean-Michel Aulas tape sur les doigts des représentants de Lopes

Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, n’a pas caché dans les colonnes de l’Equipe que le lendemain de la défaite face au FC Barcelone (1-5) a été douloureux.

Même si l’OL a montré sur le terrain une belle capacité de réaction en s’imposant face à Montpellier (3-2) quelques jours après une élimination douloureuse face au FC Barcelone en Ligue des champions (1-5), le lendemain de la défaite a été douloureux.

Dans les colonnes de l’Equipe, le président de l’OL Jean-Michel Aulas confie en effet qu’il a notamment du jouer un rôle de soutien auprès de Bruno Genesio pour se tourner vers la suite de la saison. « La punition (est) immense à 5-1, quand on décortique les faits de jeu. Et le soir, le lendemain, il faut convaincre l’entraîneur qu’on va gagner la Coupe de France, qu’on va se qualifier pour la Ligue des champions », confie le président de l’OL.

Pour lui, cela correspond d’ailleurs parfaitement à son rôle qui est de défendre son club. Un rôle qui est loin de la personne qu’il est, de son propre aveu. « Les gens me pensent grande gueule parce que je défends l’institution OL, mais je ne suis pas du tout ça dans la vie », assure Jean-Michel Aulas.

Julien Pédebos