ASSE – INFO BUT ! Gallardo et Heinze également dans la short-list sont en course pour remplacer Galtier

OL – Mercato : Gallardo n'aurait aucune chance de succéder à Genesio

Alors que la plupart des médias font de Fabio Celestini le favori à la succession de Christophe Galtier, l’ASSE va s’orienter vers le recrutement d’un technicien aux plus solides références. La liste se resserre.

Fabio Celestini ne devrait pas être le prochain entraîneur de l’ASSE. L’ancien milieu de terrain de Marseille a été auditionné à deux reprises par les dirigeants stéphanois, à la demande de David Wantier, mais son profil ne semble pas correspondre à ce que cherchent Bernard Caiazzo et Roland Romeyer. Le Suisse a pour seules références d’avoir fait monter Lausanne en L1 et d’avoir réussi à maintenir le club au terme d’une saison difficile. Oscar Garcia, jeune entraîneur espagnol de Salzbourg, figurerait en meilleure place sur la liste des dirigeants. Une rencontre a eu lieu lundi dernier à Paris et Garcia a fait très bonne impression. Disciple de Johan Cruyff, le Catalan est un enfant de la Masia, le centre de formation du FC Barcelone. Il prône un football offensif et vient de réaliser le doublé en Autriche avec son club. Le profil est séduisant, d’autant qu’il parle français, mais deux problèmes se posent aux dirigeants stéphanois : l’ancien milieu de terrain du Barça arriverait avec trois membres de son staff et il est sous contrat à Salzbourg.

Paul Le Guen et Eric Roy hors-jeu

Parmi les autres candidats que les dirigeants ont rencontrés, Eric Roy ne sera pas retenu lui non plus, tout comme Paul Le Guen. L’ASSE attend en revanche de connaître le sort que Southampton va réserver à Claude Puel, qui pourrait représenter une priorité en cas de départ du club anglais. Comme évoqué dans nos colonnes la semaine dernière, Francesco Guidolin est une autre possibilité. A 61 ans, l’Italien a de solides références. Passé par Monaco, il avait réussi à maintenir Swansea en 2015-16 alors que le club gallois était en grande difficulté.

Parmi les autres profils qui plaisent aux dirigeants stéphanois, les Argentins Marcelo Gallardo et Gabriel Heinze. Tous deux parlent français, pour avoir évolué à Monaco et Paris pour le premier, à Paris et Marseille pour le second. A 41 ans, Gallardo vient de réussir de superbes débuts dans sa carrière d’entraîneur, en remportant le championnat, la Copa sudamericana (équivalent de l’Europa League) et la Copa Libertadores (la C1) avec River Plate. Quant à Heinze, 39 ans, ses débuts sont plus modestes, avec Godoy Cruz et Argentinos Juniors. Mais l’ancien défenseur a pour lui un très solide vécu, pour avoir évolué notamment à Manchester United, au Real Madrid et à l’AS Rome.

Laurent HESS, correspondant à Saint-Etienne.

Retrouvez cet article et beaucoup d’autres dans les colonnes de But! Saint-Etienne, en kiosques ce mardi matin.