Guendouzi, Messi et Kamara
Guendouzi, Messi et KamaraCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RÉCAP'

OM, une année 2021 de folie : Messi comprend qu’ici, c’est pas Paris (4/5)

Pour bien conclure l’année, Butfootball vous propose un récapitulatif de l’année 2021 de l’OM en cinq épisodes marquants.

Zapping But! Football Club OM : le palmarès complet des Marseillais

Jusqu’à présent, quand il se déplaçait avec le FC Barcelone sur les pelouses de Liga, Lionel Messi avait droit à un accueil au mieux sympathique au pire hostile, comme au Bernabeu ou au Metropolitano. Mais il a rarement dû connaître une haine comme celle qu’il s’est pris en pleine tête le dimanche 25 octobre. Marseille, c’est pas Paris. C’est même l’anti-Paris. Ici, personne n’a pardonné à l’Argentin d’avoir quitté les Blaugrana pour la danseuse des Qataris. En temps normal, les Clasico sont chauds mais après le recrutement estival des Parisiens, c’est devenu l’enfer.

Entre les supporters qui ont imprimé des billets de banque avec sa tête pour lui jeter à la figure, ceux qui l’ont bombardé d’objets pendant la rencontre, les sifflets, les pétards, les chants hostiles, La Pulga a dû halluciner. Et sur le terrain, les onze Marseillais se sont mis au diapason en ne montrant aucun respect à son égard, comme sur cette action où Dimitri Payet est venu récupérer un ballon dans ses pieds avant de le dribbler. Dommage que le but de Milik ait été annulé pour un léger hors-jeu, sinon il aurait pu assister en direct à l’éruption d’un volcan, lui qui fréquente plutôt un cimetière tous les quinze jours…

2021, une année folle pour l’OM

Démarrée dans le désespoir de résultats navrants, l’année 2021 s’est poursuivie par la révolte des supporters, la prise de pouvoir de Pablo Longoria, l’arrivée de Jorge Sampaoli, un recrutement de folie et un retour de flamme spectaculaire, sur le terrain comme dans les tribunes.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet