OM – L’oeil de Denis Balbir : « Balotelli à Marseille, ça ressemble déjà à un succès »

Deuxième volet de la chronique hebdomadaire de notre consultant, Denis Balbir. Place, cette fois, à Mario Balotelli, l’attaquant de l’OM, qui a encore marqué ce week-end face à Amiens (2-0).

« Depuis quelques jours, au sujet de l’Olympique de Marseille, on entend presque tout le temps la même question : Mario Balotelli est-il le sauveur ? Celui qui vient de permettre au club phocéen de remporter trois matches consécutifs. De mon côté, j’ai presque envie de donner une réponse de Normand et de dire que c’est le cas, mais seulement en partie. En effet, on ne peut pas affirmer que l’OM est revenu au top alors que les joueurs de Garcia ont battu Bordeaux, Dijon et Amiens. Ce n’est pas sérieux. Même pour une équipe malade qui ne mettait plus un pied devant l’autre il y a quelques semaines.

Ce qui est vrai, néanmoins, c’est que Balotelli est enfin l’avant-centre qui fait profiter ses partenaires de son froid réalisme. Lorsque vous êtes autant décrié depuis le début de saison, qu’à Nice, on vous soupçonne d’être un attaquant fini, et que vous mettez trois buts en autant de rencontres avec votre nouveau club, vous prouvez que vous êtes un joueur important. Balotelli à l’OM, ça ressemble déjà à un succès. En plus, on a la nette sensation qu’il influe sur le reste du groupe, qu’il est parvenu à transmettre une sacrée bonne dynamique. Sa personnalité ressort et quand je vois la complicité qu’il a avec Florian Thauvin samedi dernier au Vélodrome, on sent qu’il se passe quelque chose.

« Si quelque chose cloche, on le verra rapidement. Quand Balotelli ne veut pas, Balotelli ne fait pas. »

Je dois aussi avouer que je ne m’attendais à ce qu’il marque aussi vite. Ce ne sont pas des buts de raccroc, l’Italien est à chaque fois bien placé, il fait les bons appels. Et quelle vitesse d’exécution sur son second but contre Amiens ! Après, et ‘est le seul bémol que j’évoquerai le concernant, on sait que le principal problème de Super Mario est la régularité. C’est aussi pour ça qu’il n’a pas eu la carrière escomptée. On verra donc dans les prochaines semaines si il a toujours envie, si il se dépense pour le collectif. De toute façon, si quelque chose cloche, on le verra rapidement. Quand Balotelli ne veut pas, Balotelli ne fait pas.

Au sujet de l’OM, et du collectif cette fois, j’ai un peu la même sensation. Attendons les deux prochains matches avant d’être fixé sur le retour annoncé. Car aller à Rennes, qui n’a plus le droit à l’erreur, et recevoir Saint-Etienne, ça ne va pas être simple. Ces deux matches seront des révélateurs, pas comme ce fut le cas contre Amiens ou Dijon. De toute façon, l’OM doit viser la 4e place et non le podium. Lyon et Lille, c’est clairement au-dessus. »

Recueilli par BD

Supporters Marseillais, votre application 100% OM est disponible :

Votre Application Android But! Marseille à télécharger gratuitement !

Votre Application IOS But! Marseille à télécharger gratuitement