ASSE – Mercato : les Verts doivent-ils faire le forcing pour Jordan Veretout ?

Le débat de la semaine dans But! Saint-Étienne concerne les difficultés de l’ASSE à faire revenir Jordan Veretout. Les Verts doivent-ils vraiment insister ?

« Oui, Veretout peut très bien accepter le challenge stéphanois »

Veretout irrite un peu les dirigeants stéphanois car il se fait prier pour revenir. Mais on peut le comprendre. L’ancien Nantais est ambitieux. Il aimerait jouer l’Europe cette saison, lui qui s’était trompé en beauté il y a deux ans quand il avait préféré signer à Aston Villa plutôt qu’à Leicester. Mais apparemment, on ne se bouscule pas au portillon, ce que j’ai d’ailleurs du mal à comprendre vu ce qu’a montré le joueur lors de son prêt l’an dernier. A mon avis, l’ASSE doit insister, oui. Nantes s’est mis le joueur à dos avec les déclarations de son président, Waldemar Kita. Et Veretout peut très bien accepter le challenge stéphanois s’il continue de ne rien voir venir. A 24 ans, le joueur serait un renfort de poids. On a vu ce dont il était capable l’an dernier. Au milieu, dans son effectif, l’ASSE n’a pas d’équivalent à l’heure actuelle. Veretout a tout pour devenir un patron, comme l’était Lemoine il y a quelques saisons. Avec ses qualités techniques, sa faculté à presser haut, son volume de jeu, il s’intégrerait parfaitement à ce que demande Oscar Garcia. Bien sûr, il n’est pas gratuit, Aston Villa demanderait 8 M€ pour son transfert. Mais vu les tarifs en vigueur cet été et le potentiel de revente du joueur…”

Laurent HESS

« Non, mieux vaut se positionner sur un joueur vraiment motivé »

Il y a quelques jours, Jordan Veretout a été l’objet d’une petite polémique avec le FC Nantes et son président Waldemar Kita. “Je ne pense pas que, quand un coach comme monsieur Ranieri téléphone, on le refuse deux fois. C’est une question de volonté du joueur. Si Veretout a l’intention de repartir faire la préparation avec Aston Villa, son club de deuxième division… Si c’est ça son ambition personnelle… Quand on gagne beaucoup d’argent, on n’a pas faim”, avait balancé l’homme d’affaires franco-polonais. Bien sûr, même si l’argent est le nerf de la guerre, je ne pense pas que ce soit la motivation première de Veretout. Sinon, il n’aurait pas signé dans le Forez il y a un an pour se relancer. En revanche, en prenant son temps, le milieu de terrain démontre bien un problème de “volonté”. Que ce soit pour Nantes ou pour les Verts. Si l’ex-champion du monde U20 voulait vraiment revenir à l’ASSE, il l’aurait déjà dit. Aujourd’hui, il étudie ses options et semble privilégier un challenge à l’étranger et en Espagne. Dans ces conditions, pourquoi perdre du temps à se battre ? Oui, Jordan Veretout a fait de belles choses l’an passé. Oui, il serait un “plus” pour l’équipe. Mais plutôt que d’attendre une hypothétique ouverture pour le milieu de terrain, mieux vaut se positionner sur un joueur moins cher et vraiment motivé par le projet qui se monte à “Sainté” sous Oscar Garcia.”

Alexandre CORBOZ