RC Lens : la mise au point cinglante des Red Tigers dans la polémique sur l’homophobie

RC Lens - VAFC : les supporters sous haute surveillance pour le derby

Le porte-parole des Red Tigers, groupe ultra du RC Lens, s’est emporté contre la polémique sur les chants homophobes entendus (et condamnés) lors du derby.

C’était à prévoir : depuis que la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a fait part de son dégoût à l’égard des chants homophobes entendus lors du Clasico, le football français tente de s’acheter une conscience en dénonçant le moindre chant insultant. La LFP a ainsi décidé de porter plainte contre X à l’encontre de supporters lensois ayant tenu des propos homophobes lors du derby (0-0) de vendredi dernier.

Le porte-parole des Red Tigers s’est élevé contre ce traitement lors d’une interview à l’AFP, parlant de buzz médiatique : « Dans notre tribune, jamais personne n’a été ou ne sera catalogué pour son sexe, son orientation sexuelle, ses origines, sa couleur ou sa religion. Le simple fait d’être supporter lensois nous suffit amplement. Nous resterons solidaires du capo qui n’a, à aucun moment, pensé à mal en lançant un chant, repris par une tribune entière qui n’a pas pensé que les mots pouvaient blesser et porter atteinte à la communauté homosexuelle ».

« Nous refusons de nous faire insulter d’homophobes et nous ne voulons pas servir d’exemple. J’invite le collectif Rouge Direct à venir nous voir et discuter avec nous en tribune, chose qu’ils auraient dû faire avant de se lancer dans un buzz médiatique qui nous fait passer pour des personnes que nous ne sommes pas. »

R.N.