Javier TebasCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
TACLES

PSG, OM : Tebas tacle Mbappé, fait une révélation sur McCourt et cartonne le Real Madrid et le Barça !

Javier Tebas, président de la Liga, a toujours le Paris Saint-Germain dans le collimateur. Notamment Kylian Mbappé, qu’il ne perd pas de temps à découper après les dernières révélations sur son salaire.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des joueurs les plus capés

Javier Tebas n’est toujours pas rassasié. Le président de la Liga n’a pas aimé les récentes révélations du Parisien sur les émoluments de Kylian Mbappé. « On savait que pour que Mbappé reste au PSG, il faudrait le payer très cher. Mais connaissant Al-Khelaïfi, cela me paraît peu… Il n’a pas de limites pour accomplir ses objectifs, a-t-il dénoncé dans L’Équipe. Le PSG et Al-Khelaïfi ont démontré que l’argent n’est pas leur problème. 10 M€, pour le PSG et Nasser, c’est un café ! S’il avait fallu donner 200 millions de plus à Mbappé, ils les auraient donnés. Pourtant, il est impossible avec les normes actuelles que le PSG puisse supporter de telles dépenses. »

Au sujet du projet de Super Ligue et des cas du Real Madrid et du FC Barcelone, Tebas s’est montré tout aussi offensif. « Je suis le premier à avoir dit à Florentino Perez et Joan Laporta que ce qu’ils faisaient était pire que les clubs-États, comme le PSG ou Manchester City, qu’ils dénoncent. Je suis le plus critique avec eux, a-t-il poursuivi. Tous les autres clubs espagnols sont absolument contre ce projet de Superligue. En fait, en Espagne, il y en a réellement un, le Real, qui agit, et un autre, le Barça, qui le suit. Le Barça ne paraît pas très convaincu. »

Enfin, Tebas pense que la LFP devrait sanctionner le PSG et a discuté avec Frank McCourt récemment. « La Ligue française devrait s’aligner sur le fairplay financier de l’UEFA et comprendre que ce modèle de 1 milliard d’euros de pertes n’est pas viable. L’autre jour, j’ai rencontré Frank McCourt. Il m’a dit : “On a investi 700 M€ dans notre club .” Je lui ai répondu : “Non, vous les avez détruits, pas investis.” On arrive à une situation avec une compétition déséquilibrée, avec des pertes permanentes et une inflation des salaires. À l’arrivée, la France a trois des plus grandes étoiles de ce sport, Messi, Neymar et Mbappé, et les droits de la L1 à l’étranger n’ont pas augmenté… »

 

Pour résumer

Javier Tebas, président de la Liga, a toujours le Paris Saint-Germain dans le collimateur. Notamment son attaquant Kylian Mbappé (23 ans), qu’il ne perd pas de temps à découper après les dernières révélations sur son salaire.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.