Mogi Bayat
Mogi BayatCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
INCULPATION

FC Nantes : le réquisitoire de la justice belge contre Bayat ne concerne pas les Canaris... mais les Girondins !

Le réquisitoire du Paquet fédéral belge à l'encontre de Mogi Bayat concerne de nombreux transferts mais aucun n'impliquant le FC Nantes ! En revanche, il y en a un avec les Girondins de Bordeaux.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

C'est une bonne nouvelle pour le FC Nantes : dans le réquisitoire du Parquet fédéral de Belgique à l'encontre de Mogi Bayat et ses sociétés ne figure aucun transfert impliquant un joueur actuel ou passé par la Maison Jaune. Accusé par beaucoup de petits arrangements sur les transferts du FCN, le bras droit de Waldemar Kita n'a a priori rien commis de répréhensible avec les Canaris.

Ce n'est, en revanche, pas le cas avec les Girondins de Bordeaux. Pour le transfert de Samuel Kalu en provenance de La Gantoise en août 2018, il lui est reproché d'"avoir créée un passé de sélections internationales au joueur sur base de fausses attestations émanant de la fédération nigériane de football". L'agent aurait reçu une rétro-commission de 20.000€ (voire le double) pour cela. Pour le moment, Mogi Bayat n'est pas reconnu coupable de tous ces faits. Il bénéficie toujours de la présomption d'innocence...

Un transfert suspect de Bayat aux Girondins

A l'été 2018, les Girondins de Bordeaux ont recruté le Nigérian Samuel Kalu en provenance de La Gantoise. Un transfert dans lequel Mogi Bayat a joué un rôle et pour lequel il a reçu une rétrocommission. Le FCGB ne devrait pas être inquiété par la justice belge.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.