PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, RC Lens, Stade Rennais : le plan de Mediapro déjà contrarié
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DROITS TV

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes, RC Lens, Stade Rennais : le plan de Mediapro déjà contrarié

Si Mediapro pensait pouvoir gagner quatre ou cinq mois grâce à sa procédure de conciliation, le tribunal de commerce de Nanterre compte traiter le dossier en urgence.

Et si la stratégie de Mediapro visant à gagner du temps en réclamant une conciliation du tribunal de commerce de Nanterre volait en éclats ? Initialement, le diffuseur du championnat de France – qui n'a pas payé la traite de 172 M€ au 5 octobre – avait prévu de ne pas régler celle de décembre (152,5 M€) dans l'attente de la fin de la procédure judiciaire, censée durer entre quatre et cinq mois.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

Une réponse attendue dès le 7 décembre ?

Sauf que, comme le rapporte L'Equipe, Marc Sénéchal, le conciliateur nommé par le tribunal, n'ira pas jusqu'à la fin du délai pour donner sa réponse : « Il veut accélérer le mouvement pour aboutir dans des délais bien plus serrés. Dans le timing envoyé aux deux parties, il évoque la date du 7 décembre pour être en mesure de présenter au président du tribunal une solution négociée entre la Ligue et Mediapro. Car il a bien compris que le dossier n'est pas seulement celui d'un créancier contre son débiteur ».

Reste qu'une procédure de conciliation ne peut aboutir sans la bonne volonté des deux adversaires. Si la LFP veut trouver une solution rapide, l'envie de Mediapro et de son actionnaire Joye Media SL, caution solidaire, reste à démontrer...