Rayan CherkiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DECLARATION

OL : de moins en moins patient, Cherki envoie 2 messages forts à Bosz

Double passeur décisif hier avec l'équipe de France Espoirs face à la Belgique (2-2), Ryan Cherki aimerait avoir plus de temps de jeu à l'OL. Mais il aimerait surtout que Peter Bosz l'essaye à son véritable poste, à savoir meneur de jeu.

Zapping But! Football Club Jean Michel Aulas peut-il vraiment quitter l'Olympique Lyonnais ?

Hier à Valenciennes, l'équipe de France Espoirs a été tenue en échec par la Belgique (2-2). Entré à la pause, Rayan Cherki a offert deux passes décisives. Et surtout délivré un message fort à son entraîneur à Lyon, Peter Bosz, concernant tout d'abord une certaine frustration relative à son temps de jeu : "J'essaie de faire le maximum pour montrer que je mérite une place de titulaire. Mon heure viendra à un moment, je le sais, je suis patient, même si l'impatience commence à se faire ressentir".

Et ce n'est pas tout ! Le joueur de 19 ans a tenu à rappeler qu'il est meneur de jeu : "Tout le monde sait que mon poste préféré est numéro 10. Mais depuis que je suis professionnel, j'ai joué partout ! A gauche, à droite, en numéro 9... Sans jamais me fixer durablement. En meneur, j'ai mes repères depuis que je suis petit, je sais comment me positionner, comment attaquer et comment défendre". Hier soir, les Bleuets évoluaient en 4-2-3-1, soit un schéma idéal pour mettre en lumière un meneur. Mais dans le système Bosz, un 4-3-3 très néerlandais, le n°10 est forcément contraint de jouer sur les ailes. D'où une frustration qui donne l'impression de bientôt devoir exploser !

Pour résumer

Double passeur décisif hier avec l'équipe de France Espoirs face à la Belgique (2-2), Ryan Cherki aimerait avoir plus de temps de jeu à l'OL. Mais il aimerait surtout que Peter Bosz l'essaye à son véritable poste, à savoir meneur de jeu.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.