ASSE – FC Metz (1-0) : les notes des Verts, enfin victorieux dans le Chaudron
Les Verts congratulent HamoumaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
SUCCES

ASSE – FC Metz (1-0) : les notes des Verts, enfin victorieux dans le Chaudron

L'ASSE a mis fin à une série de 9 matches sans victoire à domicile (5 nuls, 4 défaites) en s'imposant hier contre le FC Metz grâce à un coup franc de Romain Hamouma prolongé dans ses filets par John Boye. Voici nos notes pour les Verts.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

MOULIN (5)

Inoffensifs, les Messins, dans un jour sans, n'ont adressé qu'un tir cadré. Son match le plus tranquille depuis le début de la saison.

MOUKOUDI (5,5)

Dans la défense à trois mise en place par Puel, le Camerounais a été solide et vigilant du début à la fin. Une tête à côté (83e).

CISSE (6)

Au cœur de la charnière à trois, le géant sénégalais a tout pris de la tête. Une vraie tour de contrôle ! Dangereux sur un coup de tête (79e), il est déjà incontournable.

KOLODZIEJCZAK (5,5)

Axial gauche, il a été costaud lui aussi. Il s'est bien ressaisi après sa dernière titularisation catastrophique contre Lyon (0-5).

MONNET-PAQUET (5), puis YOUSSOUF

Piston droit, Monnet-Paquet, pour son 200e match sous le maillot vert, a surtout bloqué les montées d'Udol, même si celui-ci l'a contré dangereusement (36e). YOUSSOUF est venu le relayer et il s'en est bien sorti lui aussi, sur son mauvais pied.

GOURNA (5,5)

En sentinelle devant le duo Camara-Neyou, le jeune milieu a fait bonne garde. Sérieux et appliqué, même s'il gagnerait parfois à jouer un peu plus vite.

CAMARA (5)

De l'abattage. Il a mis le bleu de chauffe, comme d'habitude. Sans doute le Vert le plus régulier depuis le début de la saison.

NEYOU (5), puis MOUEFFEK

Après une première mi-temps où il a eu du mal à se situer, Neyou s'est montré plus consistant et saignant. Une frappe au dessus (75e) avant de laisser sa place à MOUEFFEK, qui s'est mis au diapason.

BOUANGA (5)

Piston gauche, Bouanga s'est surtout illustré par son engagement. Avant de finir avant-centre à la sortie de Modeste.

HAMOUMA (6), puis NORDIN

Hamouma, très remuant et inspiré dans ses prises de balle, a été récompensé par son coup franc. Il a ensuite donné un bon ballon à Modeste (33e). Avant de se blesser et d'être remplacé par NORDIN, qui n'a pas eu le même apport.

MODESTE (5), puis TRAUCO

Modeste a d'abord pesé physiquement mais il a vite décliné. Une frappe des 20 mètres détournée en corner par un défenseur messin (33e) et c'est à peu près tout ce qu'il a eu à se mettre sous la dent. Remplacé par TRAUCO, venu verrouiller le couloir gauche en fin de match.