ASSE – FC Nantes (1-1) : débuts mitigés pour Cissé et Modeste, Camara évite le pire... les notes des Verts
Anthony ModesteCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
UN NUL BIEN NUL

ASSE – FC Nantes (1-1) : débuts mitigés pour Cissé et Modeste, Camara évite le pire... les notes des Verts

Mené par le FC Nantes, proche de la rupture au retour des vestiaires, l'ASSE s'en est bien tirée en faisant match nul face aux Canaris grâce à l'égalisation du précieux Mahdi Camara. Voici nos notes pour les Stéphanois.

MOULIN (5,5)

Kolo Muani est venu le tromper mais le gardien des Verts, sauvé par sa barre sur une frappe de Simon (47e), a réalisé quelques arrêts, que ce soit devant Simon (19e), Kolo Muani (40e, 72e) ou Blas (90e).

DEBUCHY (non noté), puis GOURNA (5)

Sonné après avoir été percuté par Abi, Debuchy a été contraint de céder sa place à GOURNA. Le jeune milieu est monté en puissance en deuxième mi-temps mais il a perdu des ballons dans des zones dangereuses.


MOUKOUDI (5)

Il a repris Kolo Muani parti en contre (7e). Mais ses relances ont manqué de justesse. On l'a senti plus fébrile que ces derniers temps. Peut-être le manque de repères avec Cissé...

CISSE (5)

Pour sa première apparition, le géant sénégalais aurait pu marquer de la tête (8e). Pas très clair dans son positionnement sur le but nantais, il s'est arraché sur l'égalisation de Camara. De la tête, il a tout pris.

TRAUCO (5)

Corchia l'a débordé sur le but nantais mais il s'est bien ressaisi en deuxième mi-temps avec notamment un superbe centre pour la tête de Modeste (69e). La taille de l'ancien bordelais va lui permettre d'avoir un jeu plus direct. Sur son côté, il s'est mieux entendu avec Bouanga qu'avec Aouchiche.

BOUANGA (3)

Une nouvelle fois positionné à droite, le Gabonais a confirmé qu'il n'était pas à l'aise sur ce côté. Plus dangereux lorsqu'il a basculé à gauche en deuxième mi-temps, il s'est créé des occasions sans réussir à les convertir.

CAMARA (6)

L'ASSE peut le remercier. Sans son but, pas sûr que les Verts auraient réussi à revenir au score. Et il a bien dépanné à droite après la blessure de Debuchy.

NEYOU (4)

Un match décevant, un de plus. Lent dans ses transmissions, il a eu un déchet technique inhabituelle et n'a pas cassé les lignes. Il gagnerait à revenir à des choses simples. Mais peut-être attend-on un peu trop de lui...

AOUCHICHE (3), puis HAMOUMA (5)

Encore aligné à gauche, Aouchiche a confirmé qu'il n'était pas un ailier, lui qui est plus à l'aise au cœur du jeu. Mais son positionnement n'explique pas tout. Il a tout raté, même une touche ! Vraiment léger dans les duels. Remplacé à la mi-temps par HAMOUMA qui a apporté une touche technique bienvenue. En se positionnant entre les lignes, il a créé des décalages mais n'a pas eu d'occasions, hormis la tête qui a provoqué le corner de l'égalisation (57e). Son duo avec Modeste mérite d'être revu... et aligné d'entrée contre Metz !

NORDIN (3), puis KHAZRI

En pointe, Nordin a été transparent en première mi-temps. Un peu plus percutant lorsque Puel l'a repositionné à droite au retour des vestiaires, mais son début d'année est décidément bien poussif... Remplacé par KHAZRI, auteur d'un ou deux déboulés et d'une simulation dans la surface nantaise qui lui a valu son traditionnel carton (81e).

ABI (2), puis MODESTE (5)

Buteur à Nice (1-0), Abi, titularisé aux côtés de Nordin à la pointe de l'attaque verte, a livré une première mi-temps exécrable. Complètement à côté de la plaque, il a gâché un contre (7e), n'a pas gagné un duel, et a malencontreusement blessé Debuchy en le percutant. Remplacé à la pause par MODESTE. Le joueur prêté par Cologne est apparu en dedans physiquement, lui qui n'a disputé que 215 minutes en Bundesliga cette saison. Mais il a pesé, en offrant un vrai point de fixation, faute d'avoir cadré son coup de tête sur le superbe centre de Trauco (69e).